ToulÉco

Publié le mercredi 2 mai 2018 à 19h14min par La Rédaction

A Toulouse, l’université Jean-Jaurès va être débloquée

Mercredi, le tribunal administratif de Toulouse a rendu son verdict :dans une ordonnance en référé, il demande à l’administrateur provisoire de l’université Jean-Jaurès Richard Galinier de prendre toutes les mesures pour débloquer le campus occupé depuis le 6 mars. Cette décision de justice survient après que le syndicat (UNI) et quatre étudiants aient saisi la juridiction il y a quelques jours.

Dans un communiqué de presse, Richard Galinier déclare « je prends acte de cette décision, qui me contraint à solliciter le concours des forces de l’ordre afin de procéder à l’évacuation des locaux occupés (…) ». Le dossier est désormais entre les mains du Préfet Pascal Mailhos qui devra déterminer quand il enverra les forces de l’ordre déloger les occupants de l’université Jean-Jaurès. Par ailleurs, Richard Galinier a précisé que selon une première estimation, le montant des dégradations constatées suite à l’occupation des locaux s’élevait à 400.000 euros.

Toujours dans le communiqué de presse, Richard Galinier affirme que « la libération des locaux permettra la reprise des activités administratives et de recherche, dont l’empêchement depuis de nombreuses semaines pèse durement sur notre établissement. Elle permettra également aux examens de se tenir dans le respect du calendrier, et aux étudiants de terminer sereinement leur année universitaire. » Un rassemblement de soutien aura lieu jeudi soir à 18h à l’université Jean-Jaurès.