ToulÉco

Publié le jeudi 3 octobre 2019 à 19h35min par Béatrice Girard

LGV Bordeaux-Toulouse : Le « oui mais » de Gérald Darmanin

En déplacement à Toulouse à l’invitation de la fédération régionale des Travaux Publics le mercredi 2 octobre, Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des comptes publics a été interpellé sur le plan du financement de la LGV Bordeaux–Toulouse. « Je discute avec les élus sur le sujet et je dois d’ailleurs échanger avec le maire de Toulouse. Les élus souhaitent une société ad’hoc avec une fiscalité particulière, il faut donc aussi travailler avec Bordeaux. Nous l’avons déjà fait dans des lois précédentes pour le Canal Seine-Nord et le Lyon-Turin », a-t-il expliqué.

La question du financement de cette LGV reste au centre des débats. « Nous regardons les choses avec intérêt car cela peut donner lieu à une fiscalité supplémentaire, mais il faut bien se mettre d’accord avec tous les acteurs pour que cette fiscalité proposée par les Régions et non par l’Etat, soit acceptée par les acteurs économiques et la population. Il faut aussi que cela soit validé par le Conseil d’état ce qui n’est pas évident », a poursuivit Gérald Darmanin.
Béatrice Girard

1 Commentaire

Répondre à cet article