ToulÉco

Publié le jeudi 6 décembre 2018 à 18h59min par Armelle Parion

Toulouse. Un casting étoilé pour les nouvelles Halles gourmandes de La Cour des Consuls

L’hôtel de luxe situé dans le centre-ville de Toulouse installe jusqu’à Noël dans sa cour intérieure un marché gourmand éphémère. Objectif : démocratiser l’accès et se montrer comme un lieu de vie. Sept restaurateurs prestigieux sont partenaires.

« Notre groupe Cité hôtels se compose de petits établissements implantés dans des lieux culturels. Nous souhaitons en démocratiser l’accès et montrer qu’il s’y passe des choses », souligne le directeur de La Cour des Consuls, Frédéric Fabre. L’hôtel cinq étoiles innove cette année en créant un événement autour de la gastronomie locale. Sept commerçants aux spécialités variées ont été sélectionnés pour venir installer leurs cuisines éphémères dans la cour intérieure de l’hôtel, du 13 au 23 décembre. Les noms des partenaires ont été dévoilés.

Sept restaurateurs partenaires

Il s’agit de BB Foodtruck du Bibent avec le chef étoilé Christian Constant pour un concept bistronomique, La Maison Tarbouriech de Marseillan pour un bar à huîtres, La Cabane, avec des fruits de mer et burger de la mer, Bufalino à Balma (trattoria et spécialités italiennes), Gentina Pâtisserie (avec son chef Bassim Jubran, vice-champion de France de macarons), Les crêpes de Benoît (spécialités bretonnes) et Le chalet étoilé, pour des surprises gastronomiques autour de l’association du chef du Cénacle Thomas Vonderscher, jeune talent Gault et Millau 2019, et du chef étoilé Jérôme Ryon (La Barbacane à Carcassonne).

Pas une opération financière

L’agence One Conseil, chargée de l’organisation et des animations, promet « un événement ludique et populaire (même s’il y aura des chefs étoilés), pour des déjeuners entre collègues, ou des retrouvailles en famille après les emplettes de Noël ». « Il ne s’agit pas d’une opération financière », renchérit Frédéric Fabre. « C’est pourquoi nous avons demandé aux commerçants de pratiquer des tarifs abordables. Nous espérons accueillir 3000 à 5000 personnes sur dix jours ». Il sera également possible, pour les entreprises, de privatiser un salon (à partir de 1000 euros HT).

L’investissement de l’hôtel dans cette opération est estimé à 40.000 euros. Chaque partenaire a dû s’acquitter d’un ticket d’entrée de 2500 euros pour avoir son chalet. La Cour des Consuls prévoit déjà de renouveler l’opération de ces Halles gourmandes à d’autres saisons.
Armelle Parion

Sur la photo : Les coorganisateurs de la manifestation, Frédéric Fabre, directeur de l’hôtel La cour des Consuls et Mickaël Seban, directeur de l’agence One Conseil. Crédits : DR

Chalets en bois et DJ

Le dispositif comprend des chalets en bois (chaque restaurateur aura le sien), deux bars et la programmation comprend une dizaine de Dj’s qui viendront mixer de 18 heures à 22h30. Les chalets, équipés de mange-debout, proposeront des petits plats à picorer (à partir de 6,50 euros la portion de tapas), mais aussi des formules « Carnet de route » à 29 euros ou à 60 euros (parcours culinaire en trois plats au choix ou en sept plats au choix parmi tous les restaurateurs, avec deux boissons), conçues spécialement. Le service sera assuré en continu, sept jours sur sept, de 12h à 22h30, et les bars fermeront à minuit.