ToulÉco

Publié le mercredi 4 juin 2014 à 22h38min par Nathalie Malaterre

La LGV sud-ouest défiée par la réforme territoriale

Pour ses supporteurs, la LGV, qui doit mettre Toulouse à 3h10 de Paris, était quasi sur les rails. L’annonce par François Hollande des quatorze nouvelles régions qui exclut la fusion Aquitaine-Midi-Pyrénées complique l’avancée du projet.
L’actualité a rattrapé Eurosud Transport. L’association qui promeut l’arrivée du TGV jusqu’à Toulouse avait convié la presse ce mardi 3 juin pour vanter les retombées économiques des travaux liés à cette infrastructure. À quelques jours du choix de la date du lancement de l’enquête d’utilité publique par (...)