ToulÉco

Publié le jeudi 21 janvier 2016 à 21h32min par Ingrid Lemelle

La formation, un investissement stratégique pour les entreprises

La Loi du 5 mars 2014 modifie en profondeur le système de la formation professionnelle. Philippe Mazza, nouveau directeur de l’Agefos PME Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées revisite pour nous « la réforme », ses impacts et les opportunités pour les entreprises.

« Il faut tout d’abord rappeler que cette réforme vise un triple objectif : Promouvoir le développement des compétences professionnelles des individus, favoriser l’emploi et renforcer la compétitivité des entreprises.
Les transformations sont profondes et sa mise en œuvre a pris du temps, ce qui a évidemment suscité des inquiétudes chez les acteurs de l’emploi et de la formation, comme au sein des entreprises. Aujourd’hui, il est temps pour les entreprises de saisir les nouvelles opportunités qui se présentent et de faire de la formation de leurs salariés, un véritable investissement pour l’avenir.

Investir dans le capital humain

La formation se pense maintenant en matière de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. Elle doit permettre à l’entreprise de répondre à ses enjeux économiques par le développement et l’acquisition des compétences de ses salariés, et ainsi gagner en compétitivité. Le nouvel entretien professionnel est un outil particulièrement adapté à cette stratégie de développement, un pilier central du dialogue entre l’employeur et l’employé. Comme vous le savez, une politique formation co-construite qui bénéficie à tous permet également de fidéliser ses collaborateurs et de contribuer à leur « bien-être » au travail, donc à leur performance.
Une autre avancée majeure sera sûrement le nouveau décret « Qualité de l’offre de formation ». Les achats de formations des entreprises seront mieux ciblés, plus adaptés à leurs besoins, plus qualitatifs, et leurs coûts seront optimisés… C’est tout ce qu’on attend d’un investissement.
A ce sujet, il me faut préciser également, que même si le Compte Personnel de Formation est un dispositif très symbolique et central de cette réforme, toute l’offre de formation n’a pas vocation à être certifiante ou diplômante et à passer par le CPF. Les entreprises pourront bien évidemment élargir leurs pratiques de formation comme elles le faisaient avant.

Accompagner les TPE et les PME vers le changement

Si les opportunités existent pour les entreprises, il faudra les accompagner. Surtout les plus petites d’entre elles. Agefos PME, spécialiste des petites et moyennes entreprises l’a bien compris, et propose dès 2016 une offre de services renouvelée et adaptée à ces nouveaux enjeux : La « Garantie Formation ».
Cette offre vise à soutenir l’investissement formation des entreprises en recréant, sur la base de versements volontaires, les conditions de fonds mutualisés qui étaient amenés à disparaître dans le cadre de la nouvelle réforme. Les entreprises pourront ainsi mettre en œuvre une véritable gestion prévisionnelle des compétences, en lissant leur investissement sur trois ans.
Les souscripteurs de la « Garantie Formation » bénéficieront en plus de nouveaux outils de gestion dématérialisés élaborés par l’Opca, auront accès aux projets et aux co-financements mobilisés auprès de nos partenaires, et plus largement profiteront du savoir-faire d’Agefos PME qui les accompagnera, dans chaque territoire, sur toutes leurs problématiques emploi et formation. »

Philippe Mazza, directeur de l’Agefos PME Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Agefos PME Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
Parc Technologique du Canal - 14 avenue de l’Europe - Bâtiment Houston - 31521 Ramonville Saint-Agne
Tél : 05 62 26 83 26

Sur la photo : Philippe Mazza, directeur de l’Agefos PME Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. DR.