ToulÉco

Publié le dimanche 7 juillet 2019 à 18h33min par Sylvie Brouillet

La jeune pousse Aive veut personnaliser les pubs vidéos avec de « l’intelligence artificielle créative »

Nouvelle création d’Olivier Reynaud à Montpellier, la start-up Aive recrute quinze développeurs et data scientists. Objectif : proposer en 2020 aux marques une plateforme de production et distribution de leurs publicités vidéo, déclinées en centaines de variantes grâce à l’intelligence (...)

« Après Airtist et Teads [1], c’est mon troisième projet depuis Montpellier », lance Olivier Reynaud, cofondateur en février 2019 avec Rudy Lellouche de la start-up Aive (Artificial Intelligence Video Experience). Interrogé début juillet, le CEO est plein d’ambition pour son nouveau-né : « L’idée est aussi unique que les deux premières : créer le plus grand studio de création vidéo au monde. Nous avons déjà le soutien financier d’entrepreneurs français motivés et influents. L’ambition est internationale et fera rayonner Montpellier et sa région. »

En cours de développement, la technologie doit générer de manière automatisée, grâce à l’intelligence artificielle, de multiples variantes d’une vidéo publicitaire (de formats, de durée, adaptées à l’âge, au genre, au pays…) et proposer une distribution automatisée aux diffuseurs. « Les besoins sont énormes, assure Olivier Reynaud. Aujourd’hui, adapter le contenu des vidéos demande aux marques beaucoup de temps et d’argent. Avec Aive, des centaines de variantes pourront être produites et proposées aux bonnes personnes, au bon moment. »

Comme pour Teads, l’aventure Aive se construit à la fois à Montpellier et Paris, base de la direction marketing et commerciale. Mais c’est la pépinière Cap Oméga du Bic de Montpellier qui héberge depuis avril l’équipe technique de trois salariés. « Nous sommes en plein recrutement, nous allons embaucher quinze personnes en douze mois. Ces développeurs front-end et back-end et ces data scientists seniors seront tous basés à Montpellier », indique Olivier Reynaud. Le lancement de la technologie est prévu pour 2020 : « Il nous faut un an de développement pour sortir la première version. »
Sylvie Brouillet

Sur la photo : les co-fondateurs de Aive : Olivier Reynaud et Rudy Lellouche. Crédit : DR.

Notes

[1Cofondateur et Chief Creative Officer de Teads de 2010 à 2018, Olivier Reynaud est parti après le rachat par le groupe Altice en 2017