ToulÉco

Publié le lundi 11 juin 2018 à 21h27min par Sylvie Brouillet

La moitié des Fonds européens pour la région Occitanie déjà dépensés

Plus de la moitié des 3 milliards mobilisés par l’Europe en Occitanie entre 2014 et 2020 sont attribués. 53.600 opérations de développement des entreprises, d’innovation, dans l’agriculture, la transition énergétique et le numérique ont reçu 1,6 milliard d’euros.

Sur la manne de 3 milliards de fonds européens affectés à l’Occitanie, près de 55% sont déjà attribués, assurent les représentants de la Région, de l’Etat et de l’Europe réunis lors d’un comité de suivi des fonds européens 2014-2020 qui s’est tenu du 5 au 7 juin. Selon Guillaume Cros, vice-président de la Région aux affaires européennes : « Plus de 1,6 milliard d’euros bénéficie à 53.600 projets. Nous sommes en gros à la moitié du programme. »

Reste à affecter près de 1,4 milliard, réparti dans une série de fonds : le Feder dédié à la compétitivité des PME, l’innovation et la transition énergétique, le FSE, pour la formation et l’emploi, le Feader fléché pour l’agriculture, ou encore le Feamp (pêche), et enfin, l’Initiative Européenne pour la Jeunesse pour l’insertion des jeunes chômeurs. La Région est autorité de gestion sur 93% des fonds, dont la totalité du Feder (690 millions) et Feader (1,9 milliard). À deux ans et demi de la fin des programmes, le Feader est consommé à 56,4% par 50.570 projets et le Feder ne l’est qu’à 47% (1108 projets), mais le flux de projets est bon et une programmation a lieu tous les mois, rassurent les services de la Région.

Une baisse des fonds après 2020

Naho Cosmetics, à l’étroit à la pépinière Via Innova de Lunel, a fait construire un bâtiment à Saint Sériès en Hérault grâce à 210.000 euros de Feder, « soit 20% du coût des travaux », précise Nadège Hodor. La chef d’entreprise table sur 1 million d’euros de chiffre d’affaires en 2018 et a embauché trois personnes. Start-up proposant des solutions de traçage des objets, Uwinloc a reçu 250.000 euros pour booster sa recherche sur un produit-pilote. Née en 2015, la jeune entreprise innovante de Blagnac emploie aujourd’hui quarante-cinq salariés et vise l’international.

À quoi ressembleront les fonds structurels après 2020 ? Le Brexit n’arrange pas les affaires du budget européen, mais l’enveloppe Feder et FSE pour la France « ne sera réduite que de 5% », assure Philippe Kaprielian de la DG Regio de la Commission européenne. La baisse sera sans doute plus importante pour le Feader. L’Europe souhaite valider ces nouvelles politiques au 9 mai 2019, avant les élections européennes…
Sylvie Brouillet

Sur les photos :
En haut : La start-up Unwinloc développe des étiquettes de géolocalisation utilisées dans la logistique. Crédits : Région Occitanie.

En bas : Guillaume Cros, vice-président de la Région en charge des Affaires européennes, des fonds structurels, de la coopération au développement, de l’évaluation et de la prospective, Marc Zarrouati, secrétaire régional adjoint à la préfecture Occitanie, en charge des politiques publiques, Philippe Kaprielian de la DG Regio et Philippe Lammens, de la DG Agri de la Commission européenne. Crédits : Antoine Darnaud – Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

* chiffres à fin avril 2018}