ToulÉco

Publié le mercredi 21 août 2019 à 18h30min par Julie Rimbert

Toulouse. Locacuisines a dressé ses fourneaux pour le tournoi de Roland Garros

article diffusé le 30 mai 2019

L’entreprise Locacuisines, basée à Lespinasse, en Haute-Garonne, est le leader français de la cuisine provisoire. Cette PME d’une cinquantaine de salariés a notamment installé les cuisines du court central « Philippe Chatrier » pour le tournoi de tennis de Roland Garros.

C’est un marché de niche en plein développement qui représente 25 millions d’euros en France. Depuis 1996, l’entreprise Locacuisines, basée à Lespinasse au nord de Toulouse, installe des cuisines modulables et provisoires pour des entreprises privées et des collectivités. Leader français de la cuisine provisoire, la société toulousaine fournit aussi les équipements du self du court central « Philippe Chatrier », au tournoi de tennis de Roland-Garros qui se tient chaque année à Paris. Ces installations sont réservées aux joueurs et aux joueuses pendant toute la compétition.

Les cuisines de Locacuisines répondent à toutes les normes sanitaires et environnementales imposées par les organisateurs. « Nous mettons à la disposition de nos clients les moyens pour mettre en place des espaces de restauration », explique Philippe Beato, le président de Locacuisines qui a repris l’entreprise en 2016. « Cela peut être une cuisine dans la cour de récréation le temps d’une rénovation d’école, sur le parking d’une société pour un événement ponctuel ou de la location du matériel sur une très longue durée. Nous fournissons le matériel de grande cuisine, les infrastructures comme les armoires froides et nous installons tout. Pour Roland-Garros, nous travaillons pour Sodexo Prestige ».

Près de 3000 matériels à la location

Une cinquantaine de salariés, qui réalisent environ 300 opérations par an partout en France, travaillent sur le site de 12.000 m² à Lespinasse. Leurs métiers sont divers : bureau d’études, commercial, plombier, peintre, menuisier ou cuisiniste… « Notre métier, c’est intégrateur et loueur d’infrastructures car nos salariés conditionnent, entretiennent et conçoivent le plan d’installation et assurent ensuite l’entretien puisque tout est lavable à grandes eaux », détaille Philippe Beato. « Le client a juste à cuisiner ».

Les marchés de Locacuisines se décomposent en trois secteurs d’activités : 60% avec des entreprises privées comme Airbus, Orange ou les groupes Sodexo et Elior, 25% avec le secteur public et 15% avec l’armée. De nombreux mess militaires étant vieillissants, la Grande Muette fait en effet appel à la société toulousaine à Toulon, Brest ou encore Castelnaudary. La société dispose d’environ 3000 matériels et 800 bâtiments modulaires à la location, dont l’utilisation peut aller de quinze jours à quatorze ans.
L’entreprise a su se diversifier lors de son achat avec un investissement de 8,5 millions d’euros, notamment dans le foncier, le matériel de cuisine et modulaire. Locacuisines détient environ 40% du marché avec un chiffre d’affaires d’environ 10 millions d’euros en 2018. Elle en vise autant en 2019.
Julie Rimbert

Sur les photos : En haut, Philippe Beato, le PDG de Locacuisines, en bas un exemplaire de cuisine installée à Roland-Garros à Paris. Crédits : DR.