ToulÉco

Publié le dimanche 1er décembre 2019 à 17h30min par Hubert Vialatte

« Le A », nouveau totem à l’entrée de l’aéroport Montpellier Méditerranée

Le projet « Le A », porté par le Cobaty Montpellier Méditerranée, accompagne le schéma d’aménagement de la zone aéroportuaire de Montpellier, dans laquelle des programmes tertiaires et des hôtels voient le jour. Inauguré le 26 novembre, le totem de 10 mètres de haut accueille un parterre de 450 pieds de cépages (...)

On ne peut pas le rater. 10 mètres de haut, 1700 kilos d’acier, un design misant sur le blanc : ce totem dessinant en majuscule la lettre « A », baptisé « Le A », trône depuis le 26 novembre à l’entrée de l’aéroport Montpellier Méditerranée. La plateforme héraultaise est en pleine croissance, puisque son trafic va passer de près de 2 millions de passagers à 2,5 millions (+ 25 %) l’an prochain, avec l’apport de vingt nouvelles lignes opérées par Transavia. De quoi exister entre les mastodontes de Marseille Provence et Toulouse Blagnac. Mais le « A » n’est pas qu’une lettre. « Il s’agit d’un scénario pédagogique novateur, qui associe le monde de l’éducation, de la viticulture, de l’économie, de l’environnement et du bâtiment », explique Abdel Ameur, président du Cobaty Montpellier Méditerranée, maître d’œuvre de l’aménagement (lire encadré).

Vigne de demain

Une « vigne de demain » a été plantée sur la parcelle réservée au A (1500m²), avec 450 pieds de cépages résistants (250 pieds d’Artaban - Rouge et 200 pieds de Floréal - Blanc). Ces cépages ont été mis à disposition par l’Inra Occitanie-Montpellier, en partenariat avec Coop de France Occitanie, le CIVL et l’IFV. Les apprenants du CFA Agricole de l’Hérault - CFFPA, encadrés par leurs enseignants, ont réalisé l’ensemble des travaux viticoles, avec le concours des équipes de BRL Espaces Naturels et des membres du Cobaty passionnés de viticulture : préparation du sol, plantation, palissage, pose d’un goutte à goutte, apport en compost, réduction des serments, entretien de la vigne.

La première « Cuvée du A » est prévue d’ici à trois ans, et sera mise aux enchères par le Cobaty Montpellier au bénéfice des futurs chantiers écoles. L’association a signé une charte avec l’aéroport Montpellier Méditerranée, Fondazione Dioguardi, l’Institut Condorcet Occitanie-Montpellier, la CCI Hérault et le Cesi Campus Montpellier.

Bénévolat actif du Cobaty

Le projet a bénéficié de l’ingénierie bénévole de quarante-trois membres du Cobaty Montpellier Méditerranée, via leurs sociétés : enlèvement sur le site initial, levage, transport, études, contrôle, plans, constat huissier, relevés géomètre et géotechnique, essais, encadrements de chantier, fourniture pose et dépose des clôtures, pilotage de chantier construction & encadrement viticole, éclairage, encadrement lycée, maquette en 3D imprimante numérique, assurance, communication écrite, visuelle, évènementiel.

L’inauguration a attiré plus de 100 personnes : cobatystes, élus, entreprises partenaires dont les noms sont associés aux pieds de vignes (EDF Commerce Méditerranée, Groupe FDI, Mutuelle des Motards, NG Promotion, STS Promotion, Groupe Angelotti, Caisse d’Epargne LR, Région Occitanie).
Hubert Vialatte

Sur la photo : Des élèves montpelliérains devant le nouveau "Le A" de l’aéroport de la ville. Crédits : DR.

Pourquoi le A ?

Une affaire de A. C’est Air Inter qui a offert au Cobaty un empennage d’Airbus A300 en… 1994, pour faire un emblème totémique lié à l’aérien, à l’avion, et à l’aéroport. Vingt-cinq ans après, le « A » avait besoin d’une nouvelle vie. L’objet du concours lancé aux lycées de la Région Occitanie était de réaliser un objet en lien avec l’aviation pour être à l’entrée de l’aéroport.
« C’est le lycée professionnel Léonard de Vinci (Montpellier) qui a réalisé le premier A, voilà pourquoi ils ont reconduit leur partenariat pour le rénover 25 ans après , explique le Cobaty Montpellier Méditerranée à ToulÉco. Cobaty, c’est le lien avec l’apprentissage, l’associatif et l’amitié. A comme agir, air, apprendre, avenir ! »