ToulÉco

Publié le jeudi 6 avril 2017 à 18h30min par Philippe Font

Le Crédit Agricole Toulouse 31 poursuit sa mutation vers le digital

Confronté à une érosion de fréquentation de sa clientèle dans ses agences, le Crédit Agricole Toulouse 31 entame sa mue numérique. D’ici 2020, de nouveaux services digitaux vont apparaître. Dans le même temps, des agences vont être regroupées.

Le Crédit Agricole Toulouse 31 a bouclé une année 2016 sur une note positive. Avec 22.398 nouveaux clients sur douze mois, l’organisme bancaire compte 444.000 clients sur le département, ainsi qu’une hausse des réalisations des crédits, avec 1746 millions d’euros contre 1620 millions d’euros début 2016. « Le Crédit agricole 31 évolue dans un contexte favorable », indique Nicolas Langevin, le directeur général de l’établissement.

Une situation favorable qui s’inscrit dans le cadre du projet d’entreprise « 2020 by CA 31 » qui prévoit une réorganisation en profondeur des activités de la banque. « Devant la baisse de fréquentation de nos agences, de 5 à 10%, nous avons mis en place une nouvelle organisation de notre réseau axée sur le digital », continue Nicolas Langevin. Cette nouvelle réorganisation va notamment passer par la disparition de dix-sept agences dans les trois ans à venir. « Nos clients fréquentent moins les agences. Et quand ils le font, ils veulent du conseil. Donc nous allons regrouper les compétences dans de nouvelles grandes agences, plus accessibles, dans les endroits qui le nécessitent », explique le directeur général du CA Toulouse 31.

Adaptation et agilité

Ce redéploiement s’accompagne également d’un effort sur le digital : l’objectif de l’enseigne bancaire est de permettre à ses clients d’ouvrir en agence un compte en dix minutes. « Nous devons faire preuve d’agilité et d’adaptation et proposer nos services concernant le crédit ou l’épargne à la fois sur tablettes, téléphones et sur le Web », continue Nicolas Langevin. Un vaste chantier qui a débuté en 2016 et qui se terminera en 2020. La banque y a consacré une enveloppe de 50 millions d’euros.

Mais la transformation digitale n’est pas le seul chantier : près de 40 millions d’euros serviront à la rénovation du siège social situé dans le quartier Jeanne d’Arc : les 350 salariés de l’immeuble seront relogés temporairement route de Seysses durant les travaux qui débuteront en juin 2017 et se termineront deux ans plus tard. Pour les dirigeants du CA31, la rénovation de leur vaisseau amiral s’inscrit dans le projet de création du nouveau quartier d’affaires de la gare Toulouse Matabiau.
Philippe Font

Sur les photos : En haut : 2019, le siège social entièrement rénové du Crédit Agricole accueillera ses 350 salariés. Crédits : DR

En bas : Nicolas Langevin, directeur général de CA 31. Crédits : Hélène Ressayres - ToulÉco.