ToulÉco

Publié le lundi 18 novembre 2019 à 18h00min par La Rédaction

Toulouse. Le collectif pour la gratuité des transports entre dans le débat municipal

À l’approche des élections municipales de 2020, le collectif Toulouse transports améliorés et gratuits veut apporter sa contribution au débat. Il a notamment l’intention d’interroger les listes candidates des communes de l’agglomération en matière de transports. Créé récemment, ce collectif plaide comme son nom l’indique pour la gratuité des transports publics qui selon lui peut être une « incitation majeure pour répondre aux urgences climatiques et sociales ». Citant les exemples d’Aubagne, Niort, Dunkerque et dernièrement Cahors, ses membres réclament son expérimentation pour toute la population sur le périmètre de la zone à faibles émissions (ZFE) qui doit être mise en place dans la métropole d’ici fin 2020.

Ils voudraient tester aussi la gratuité lors des périodes de pics de pollution, de week-end et de congés scolaires afin d’en démontrer l’impact social et environnemental. Parmi les vertus de la gratuité invoquées par le collectif : permettre le libre déplacement de tous, réduire la pollution et diminuer la circulation comme le montrent certaines études.

Balayant l’argument financier de Tisséo qui répond inévitablement hausse de la fiscalité, le collectif parle d’un « coût raisonnable ». Il affirme que les pertes provoquées par l’abandon de la billetterie pourraient être partiellement compensées par le remboursement d’au moins 50% des abonnements salariés, obligatoire pour tous les employeurs depuis 2008, par l’augmentation du « versement transports » (participation des employeurs occupant onze salariés et plus au financement des transports en commun) et par des économies sur les dépenses de prestiges des collectivités.