ToulÉco

Publié le dimanche 25 novembre 2018 à 18h00min par Nathalie Sanselme

Le concours Lépine : un aimant pour la foire de Montpellier

Du 5 au 15 octobre, la Foire internationale de Montpellier a accueilli la première édition du concours Lépine méditerranéen. Un événement en forme d’aimant pour attirer les visiteurs. Retour sur cette marque qui a dynamisé la manifestation.

Pour la Foire de Montpellier, l’arrivée du concours Lépine a été un atout. Le célèbre événement inventé par Louis Lépine il y a 117 ans n’a pas pris une ride et sa côte d’amour est intacte. A preuve : « lors de la Foire internationale de Paris qui a lieu tous les ans au printemps, il séduit 93% des visiteurs et 35% d’entre eux ne viennent que pour lui », rappelle Gérard Dorey, son président depuis vingt-trois ans.

C’est au concours Lépine qu’ont été dévoilées des inventions, dont certaines ont révolutionné notre quotidien, mais pas que : le moteur à deux temps (1910), le lave-vaisselle, le fer à repasser, l’aspirateur et le four électriques dans les années 20, mais aussi le cœur artificiel (1937), le fauteuil électrique pour handicapés (1998), le véhicule hybride (2009) ou le pompage des hydrocarbures en milieu marin profond (2011)… Les inventeurs sont âgés de 8 à 98 ans, ils sont parfois en entreprise, encore à l’école ou à la retraite. Le concours leur permet de faire connaître leurs inventions pour exploiter leur brevet, réaliser une étude de marché en concentré et rencontrer des acteurs industriels.

« Des chercheurs, on en trouve, des trouveurs on en cherche », rappelle Gérard Dorey, reprenant le général de Gaulle. Et pour mieux les trouver, depuis quelques années le concours se rapproche d’eux à travers des déclinaisons régionales. Pour sa première édition montpelliéraine, soutenue par la Métropole, la Région, le Département et la ville de Lattes, une soixantaine d’inventions ont été exposées.

Certaines ont été primées, parmi lesquelles Switchwall, un système d’habillage mural modulable (Prix du Premier Ministre) ou le jeu de construction en bois Piks (médaille d’or du prix de la CCI de l’Hérault), mais aussi l’échelle sécurisée d’un retraité de Saint Just (médaille d’or prix du Département) ou le traducteur braille connecté d’un collégien de 14 ans. Récompensés ou non, ces inventeurs ont contribué au succès de la foire, qui avec 128.000 visiteurs cette année, contre 97.000 en 2017, pourrait avoir retrouvé une certaine dynamique après des années noires.
Nathalie Sanselme

Sur la photo : Gérard Dorey, président du concours Lépine, à la Foire international de Montpellier. DR.