ToulÉco

Publié le jeudi 3 août 2017 à 19h00min par Valérie Ravinet

Toulouse. Rives Dicostanzo cède une partie de ses activités

article diffusé le 14 mars 2017

En croissance rapide depuis une dizaine d’années, le spécialiste toulousain du déménagement, de la logistique, du stockage et de l’archivage vend son activité de location de véhicules avec chauffeur pour se recentrer sur son cœur de métier.

« Nous avons fait le choix de raisonner en spécialiste du déménagement plutôt qu’en généraliste sur toute une chaîne », résume le directeur général François Dicostanzo pour justifier la cession d’une ses activités, la location de véhicules avec conducteur (LVC). Le groupe toulousain a conclu cette cession avec le groupe Berto, basé à Avignon, « un partenaire avec qui nous partageons les mêmes valeurs ».

En 2016, l’activité a pesé un peu plus de 30% dans le chiffre d’affaires de l’entreprise toulousaine, qui s’élève à 24,2 millions d’euros. Même ratio en termes d’effectifs, puisque l’activité LVC employait 89 chauffeurs sur les 346 salariés de l’expert en déménagement. « La cession s’est faite dans d’excellentes conditions », commente le dirigeant. « L’activité fonctionne bien, le groupe Berto en est spécialiste.Il va assurer la continuité de services auprès de notre portefeuille de clients et s’est engagé à conserver l’ensemble des salariés ».

Recentrage sur son cœur de métier

Cette cession obéit à un choix stratégique de Rives Dicostanzo : renforcer ses activités de coeur de métier, le déménagement, la logistique, le stockage et l’archivage. « Nous avons connu un développement rapide et à deux chiffres depuis 2005 et opéré en 2015 une levée de fonds de 1,3 million d’euros pour soutenir cette croissance. Nous nous sommes remis en question et avons opté pour une consolidation sur nos métiers d’origine, avec une feuille de route apaisée », confie François Dicostanzo. Opérations de croissance externe combinées à une forte croissance organique ont imprimé un rythme soutenu à l’entreprise au cours des dix dernières années, avec seize sites répartis sur toute la France.

« La réorganisation par branche d’activités vise à redonner du souffle pour continuer à innover et à offrir des services à valeur ajoutée à nos clients. En interne, nous voulons renforcer la notion de compagnonnage. Il n’existe qu’une école dans notre domaine d’activité, il est donc primordial d’assurer la transmission du savoir », conclut le dirigeant.
Valérie Ravinet

Sur la photo :– Christophe et François Dicostanzo, codirigeants de l’entreprise de déménagement toulousaine - Crédits : Hélène Ressayres - ToulÉco