ToulÉco

Publié le mercredi 27 novembre 2019 à 19h00min par Béatrice Girard

« En Occitanie, le marché du neuf reste très dynamique malgré les échéances électorales »

Jacques Rubio, nouveau directeur général des régions chez Kaufman & Broad l’assure, la demande en logements neufs reste très élevée en Occitanie malgré un net ralentissement dans la délivrance des permis de construire. Entretien.

Jacques Rubio, quel bilan tirez vous de cette année 2019 chez Kaufman & Broad ?
Nos derniers chiffres publiés s’arrêtent fin septembre et font le bilan des neuf premiers mois de l’année. Ils traduisent un marché très dynamique et soutenu par une forte demande. Néanmoins nous constatons, comme les autres acteurs de la profession, un ralentissement dans les délivrances de permis car nous sommes entrés en période pré-électorale. En Occitanie, plusieurs de nos opérations sont impactées par ce phénomène. Néanmoins Toulouse, Bordeaux et Montpellier restent des places fortes. Kaufman & Broad livre 600 logements par an à Toulouse et 400 à travers sa filiale Serge Mas Promotion. Nous livrons par ailleurs 550 logements par an à Montpellier et Perpignan. Dans le secteur tertiaire, nous livrons 35.000 m2 de bureaux par an avec des programmes en cours actuellement à Andromède, Montaudran et Saint-Martin du Touch.

Vous êtes, depuis octobre dernier, le directeur régional de l’ensemble des régions pour le groupe. Quelles spécificités ou différences notez-vous entre les territoires ?
Aujourd’hui globalement, la situation est identique dans presque tous les territoires. Nous notons un manque d’offres de logements. Néanmoins des villes comme Toulouse, Bordeaux, Montpellier ou Lyon bénéficient d’une conjoncture particulièrement dynamique, avec des évolutions positives tant du point de vue de l’emploi que du point de vue démographique.

Quelles sont vos prochaines actualités dans l’agglomération toulousaine ?
Nos sujets significatifs en ce moment concernent une opération de soixante-quinze maisons individuelles dans le cadre d’un nouveau village Kaufman & Broad à Beaupuy. Le projet est conçu par Taillandier Architectes et associés.
Par ailleurs, nous avons cent sept logements libres et sociaux construits sur 15 000 m2 de terrain au centre ville de l’Union sur l’ancien site de l’Apave et ses abords. Un projet confié à l’architecte Axel Letellier et pour lequel nous venons d’obtenir le permis de construire. Le chantier va démarrer au deuxième semestre 2020.
À Tournefeuille enfin, nous avions été désignés pour réaménager l’ancien site de la Socamil. Sur ce sujet nous avons travaillé avec la mairie, et un permis d’aménager sera déposé au second semestre 2020 pour faire émerger ici un nouveau quartier de 800 logements et 130 logements séniors ainsi que des commerces et une école. Les premières livraisons interviendront en 2023.
Propos recueillis par Béatrice Girard.

Sur la photo : Jacques Rubio directeur général des régions de Kaufman & Broad. Crédits : DR

P.S. :

Tous les jeudis, retrouvez l’actualité de l’immobilier en Occitanie sur touleco.fr.

1 Commentaire

  • Le 30 novembre à 13:50 , par Raymond Labooudette

    Monsieur Rubio, vous vendriez mieux vos programmes si les appartements correspondaient mieux aux besoins des acheteurs. Surtout quand ils sont coûteux comme les vôtres. Ainsi des programmes du « Dôme de la Garde » et de « Pavillon 32 ». Deux pièces de maxi 43m² pour 280 000€ et trois pièces de taille correcte mais au prix minimum de 340 000 ! Pour les deux pièces, vos architectes ne sont même pas capables de mettre les toilettes hors de la salle d’eau. Les cuisines sont dans la salle à manger. Il n’y a plus de cave ! A la place vous proposez un local vélo ou moto pour plus de… 10 000€ ! Les deux programmes cités avant disposent encore à la vente de plus de la moitié des lots alors que leur commercialisation remonte à plusieurs mois. Je cherche à acquérir chez vous un deux pièces mais de 45 à 55 m² vous n’en proposez pas. Vous devriez vous interroger quant à votre politique de construction…

Répondre à cet article