ToulÉco

Publié le mardi 13 mars 2018 à 21h05min par Isabelle Meijers

Daniel Rougé : « Le projet de l’Oncopole de Toulouse avait été sous-estimé par mes prédécesseurs en 2004 »

Quatorze ans après le lancement du campus de cancérologie de Toulouse par Philippe Douste-Blazy, où en est l’Oncopole ? Alors que beaucoup pointent la lenteur du projet, Daniel Rougé, élu à la Métropole et chargé de son aménagement, décrit la complexité de l’opération.
Daniel Rougé, certains dénoncent un site « stérile » qui manque de lieux de vie, de services, de parcs ou de commerces pour les 4000 personnes travaillant sur place et les accompagnants ou malades. Pourquoi une telle inertie dans l’aménagement ? La question première du campus est son développement (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte