ToulÉco

Publié le mercredi 2 septembre 2009 à 20h53min par Martin Venzal

Les dirigeants d’Altran assignés devant le tribunal de Toulouse

Touché par la crise de l’industrie automobile, le groupe Altran a décidé d’engager un plan de départs volontaires portant sur 500 personnes en France, dont une cinquantaine sur son entité Sud-Ouest. Mais les salariés toulousains ne l’entendent pas de cette oreille.