ToulÉco

Publié le mardi 5 juin 2018 à 18h29min par Isabelle Meijers

« Les données personnelles sont la nouvelle valeur de l’entreprise »

Avec l’entrée en application du nouveau règlement européen, les entreprises sont confrontées à de nouveaux défi s en matière de protection des données personnelles. Une belle opportunité pour aller de l’avant et innover. Explications avec Fabien Lecoq, Chief Technical Security Officer de Sopra (...)

"Le Règlement Général de Protection des Données (RGPD) est la réforme la plus importante depuis 20 ans, en matière de protection des données personnelles. Applicable à partir du 25 mai 2018, ce texte impose les mêmes règles à tous les Etats de l’Union Européenne. Sont concernées les entreprises et organisations, européennes ou non, qui collectent, traitent ou stockent des données de citoyens européens. Face à la transformation digitale de la société, à l’accélération des menaces et à l’explosion des fuites, le RGPD vient renforcer la batterie réglementaire des Etats et tente d’harmoniser les pratiques à l’échelle européenne.

Au-delà de la sanction pouvant aller jusqu’à 20 millions d’euros ou 4% du chiffre d’affaires mondial, il existe désormais une réelle prise de conscience de la valeur de la donnée, à la fois sociétale et économique. Une meilleure maîtrise et protection des données est l’occasion d’améliorer la confiance des utilisateurs, de réduire les risques cyber et d’apporter cette confiance numérique qui accompagne cette transformation digitale. Une évolution qui a engendré un changement complet de paradigme pour les entreprises : une partie seulement du Système d’information est désormais maîtrisée, les flux de données sont devenus essentiels pour créer de la valeur produit et échanger dans un système ouvert.

Sopra Steria a développé une nouvelle approche de la cybersécurité focalisée sur la protection des données contre les cyber-attaques, en travaillant directement avec les métiers et la DSI de l’entreprise de manière très alignée, tout en garantissant la conformité aux réglementations. Issu de plus de trois ans d’innovation, de partenariats technologiques forts et d’échanges avec ses grands clients, ce programme complet est centré sur les données métier (notamment personnelles), les usages et les risques associés. Il permet la classification de milliards de données et leur représentation visuelle, la mise en place des mécanismes de protection et d’identification des accès aux données, de remédiation et de détection sur des cyberattaques.

De nouvelles compétences deviennent nécessaires dans les domaines du droit – pour la vision réglementaire- et des cyberdata sciences, basées sur l’intelligence artificielle. Cette approche implique de mettre en place une gouvernance des données et une modification en profondeur de l’organisation des entreprises. En assurant la protection de la vie privée (consentement, accès, traçabilité, rectification, effacement, droit à l’oubli…) et en focalisant l’approche sur les données métier qui font la valeur de l’organisation, les entreprises ont l’opportunité d’élaborer de nouvelles stratégies commerciales et de booster l’activité. En France, nous disposons d’un très haut niveau d’expertise, levier d’une nouvelle dynamique économique, favorisée par le RGPD, un outil très positif pour l’Europe.

Leader européen de la transformation nu- mérique, Sopra Steria ( 40.000 collaborateurs dans 20 pays) propose une offre globale pour répondre à tous les besoins de ses clients : conseil, intégration des systèmes, solutions métiers, management, services…. A Toulouse (2000 personnes), le cybercentre de Sopra Steria est l’un des plus grands d’Europe avec plus de 220 experts cybersécurité, il affiche un taux de croissance de 25% par an, faisant de la région Occitanie une place forte de la confi ance numérique. Sopra Steria en- gage des partenariats pédagogiques avec des grandes écoles et universités pour développer les compétences dans les nouveaux métiers de cyber sécurité dans la région. Le groupe dispose aussi d’une Cyber Academy qui forme des jeunes di- plômés certifi és aux grands standards du marché. »
Isabelle Meijers
Photo DR