ToulÉco

Publié le jeudi 10 janvier 2019 à 20h43min par Martin Venzal

« Les entreprises présentes au CES de Las Vegas crédibilisent nos savoir-faire régionaux »

Jusqu’au 11 janvier, le Consumer Electronics Show de Las Vegas accueille les innovations du monde entier. Une délégation de quarante-cinq entreprises accompagnées par la Région Occitanie sont présentes. Et le business est au rendez-vous.

Nadia Pellefigue, la région Occitanie est actuellement présente au CES de Las Vegas avec une délégation d’entreprises régionales. Quel intérêt peuvent-elles y trouver ?
Le CES de Las Vegas se confirme comme le grand moment de présentation des innovations mondiales. Pour nos entreprises présentes, c’est l’occasion de trouver des investisseurs, des partenaires industriels et des clients en un temps record. Je parle d’acteurs étrangers mais aussi Français. Par exemple, le président d’Enedis était avec nous sur le pavillon d’Occitanie. Le CES, c’est un accélérateur pour les échanges et les contacts.

C’est la cinquième année que le Conseil régional est présent à ce show. Avez-vous des retours des précédentes éditions ?
Nous avons interrogé les entreprises exposantes en 2018, et pour certaines, leur chiffre d’affaires a connu une forte progression grâce à l’acquisition de clients étrangers. Par exemple Vaonis, qui construit un télescope connecté, a trouvé ses investisseurs ici même. Et grâce au CES, elle est désormais exposée au Moma Design Store de New York… C’est une belle référence en matière de visibilité. Depuis les débuts du Conseil régional au CES de Las Vegas il y a cinq ans, la collectivité a accompagné 110 start-up exposantes. Et toutes sont pérennisées aujourd’hui. Quand on sait que le taux de survie des jeunes pousses à deux ans ne dépasse pas les 50%…

Il y a-t-il d’autres objectifs pour la région d’être présente au CES ?
Bien sûr nous en profitons pour alimenter notre propre veille. Mais au delà, nous avons un triple objectif : assurer le développement de nos entreprises régionales et ainsi créer de l’emploi sur le territoire ; réaffirmer la place de l’Occitanie comme région qui accompagne l’innovation et de nos jours, c’est important compte tenu de la concurrence européenne ; enfin, notre troisième but est de rencontrer des entreprises américaines et canadiennes pour qu’elles s’installent à leur tour en Occitanie et viennent y créer de l’emploi.

Des exemples ?
Certaines tractations doivent rester confidentielles mais par exemple, j’ai rencontré le PDG de Logitech mercredi et il a pu rencontrer des jeunes pousses régionales comme Basni ou Bigger Inside, dont le savoir-faire en réalité augmentée est de nature à intéresser son entreprise. Je suis très fiere des entreprises exposées ici car elle crédibilisent notre savoir-faire régional. Et puis nous avons eu d’autres contacts, avec Elements AI, une start-up qui veut démocratiser l’intelligence artificielle. Nous la suivons de près.

Quelle tendance avez-vous remarqué cette année ?
Il y a 4400 exposants au CES de Las Vegas et nous avons nous mêmes quarante-cinq entreprises. La cyber-sécurité et la protection des données font partie des tendances importantes. Mais j’ai aussi le sentiment que cette année, les valeurs humaines et la prise en compte de l’individu émergent réellement de toutes les innovations qui sont présentées. Et je trouve cela assez rassurant.
Propos recueillis par Martin Venzal

Sur la photo : la délégation regionale accompagne quarante-cinq entreprises au CES de Las Vegas cette année. Au centre en orange, Nadia Pellefigue, vice-présidente du Conseil regional Occitanie, en charge du Développement économique, de la recherche, de l’innovation et de l’enseignement supérieur. Photo DR.