ToulÉco

Publié le dimanche 6 janvier 2019 à 19h08min par Philippe Font

Economie, urbanisme, transports : ce qui attend Toulouse en 2019

Dans l’aéronautique, les transports du quotidien ou dans l’urbanisme, l’année 2019 réserve son lot de nouveautés à Toulouse. ToulÉco fait le tour d’horizon des projets qui devraient changer le visage de la Ville rose.

Transports : c’est l’heure des réalisations

À la fin de l’année, les Toulousains ne devraient plus avoir à se presser dans les rames du métro toulousain : après trois années de travaux, le doublement des stations à 52 mètres (au lieu de 26 mètres actuellement) sera effectif sur les lignes A et B.
Le projet de téléphérique urbain sud (TUS) qui va transporter les passagers de l’Oncopole route d’Espagne à l’université Paul Sabatier en surmontant la colline de Pech David va entrer dans une phase effective avec le lancement de l’enquête publique : l’inauguration de l’équipement est toujours prévue fin 2020. Ce nouveau moyen de transport fera parti de la « ceinture sud », puisque d’ici deux ans, deux nouvelles lignes de bus relieront la gare de Colomiers à l’Oncopole et une autre permettra d’aller de l’université Paul Sabatier à Montaudran.
Autre dossier épineux, celui de la LGV à Toulouse. Depuis plusieurs années, les politiques locaux font pression pour obtenir le TGV entre Toulouse et Paris en 3h10 à l’horizon 2024. La question devrait être évoquée en février prochain à l’assemblée nationale dans le cadre de la loi d’orientation sur les mobilités.

Aéronautique : passation de pouvoir à la tête d’Airbus

Une page se tourne pour Airbus : le 10 avril 2019, Tom Enders l’emblématique PDG de l’avionneur européen depuis 2012 va céder officiellement son fauteuil à Guillaume Faury, 50 ans, à l’occasion de l’assemblée générale des actionnaires. Ce dernier, qui dirigeait la branche d’aviation commerciale d’Airbus depuis le départ de Fabrice Brégier en février 2018, était en charge auparavant de la branche hélicoptères du groupe basée à Marignane. Les principaux objectifs du nouvel homme fort d’Airbus sont notamment de faire face à la concurrence de Boeing mais aussi de gérer les affaires judiciaires dans lesquelles le constructeur aéronautique est impliquée depuis quelques mois.

Urbanisme : le nouveau visage de Toulouse se dévoile

Dans le cadre du projet Teso (Toulouse Euro Sud-Ouest), la réhabilitation des abords de la gare Matabiau devrait se concrétiser en début d’année par l’inauguration d’une plateforme en bois qui recouvrira en partie le canal du Midi devant la gare et l’ouverture d’un parvis faisant la part belle aux piétons.

Les autres aménagements du quartier devraient se poursuivre, avec comme points d’orgues le lancement de la construction du quartier d’affaires (fin des opérations en 2024) quartier Bonnefoy et les travaux de l’Occitanie Tower dont la livraison est prévue en 2021 ou 2022. Alors que l’enquête publique est prévue au printemps, les opposants au projet de la grande tour de Toulouse réunis au sein du collectif « Non au gratte-ciel de Toulouse » travaillent « à lister tous les vices de formes afin de faire annuler le projet ».

Après deux ans de chantier, le nouveau visage des allées Jean-Jaurès devrait également être dévoilé fin 2019. En plus d’une promenade inspirée de sa « cousine » de Barcelone, les ramblas à la Toulousaine accueilleront un nouveau parking proche du canal du Midi.
Un autre chantier doit aussi se terminer à la fin de l’année : celui de la place Saint-Sernin. Avec la disparition du parking en surface, le réaménagement du parvis devant la basilique et la plantation de plusieurs dizaines d’arbres, ce lieu emblématique de Toulouse figurera dans le dossier de candidature de la ville à l’Unesco.
Philippe Font

Sur les photos :
En haut : Les travaux du téléphérique au sud de Toulouse devraient débuter en 2019. Crédits : DR
Au milieu : Guillaume Faury, le nouveau PDG d’Airbus. Crédits : DR
En bas : Vue de l’aménagement du parvis de la gare Matabiau. Crédits : DR