ToulÉco

Publié le dimanche 20 novembre 2016 à 18h16min par Julie Rimbert

Toulouse. Sigfox lève 150 millions d’euros et reçoit le chef de l’État

Le timing était bon : après avoir annoncé une nouvelle levée de fonds de 150 millions d’euros, la société toulousaine Sigfox recevait, samedi 19 novembre, le Président de république François Hollande pour une visite des locaux de l’entreprise et des start-ups de l’IoT Valley.

La visite présidentielle a été l’occasion pour Ludovic Le Moan, le président de Sigfox, qui revendique plus de dix millions d’objets sur son réseau dans vingt six pays, de faire passer un message sur la réussite de ce secteur, auquel peu de gens croyait il y a encore quelques années.

« Cela met en lumière la dynamique française de l’Internet des objets et la réussite de cette Silicon Valley toulousaine. Au-delà du label French Tech, c’est important de montrer qu’il y a du business dans ce secteur économique et que la France en est le leader, devant les États-Unis », affirme Ludovic Le Moan. « Cette levée de fonds, la cinquième depuis notre création en 2010, va nous permettre d’atteindre l’équilibre et de ne plus avoir besoin de se financer. Être soutenu par de grands groupes industriels comme Total nous permettra de connecter des milliards d’objets et de discuter avec d’autres grands groupes dans d’autres pays où ils sont implantés »,

« Une des meilleures réussites françaises de ces dernières années »

Vendredi 18 novembre, la société Sigfox a donc annoncé la clôture d’une levée de fonds qui lui a permis de récolter 150 millions d’euros. L’entreprise vise désormais une introduction en Bourse en 2018. Parmi les nouveaux investisseurs, on compte le fondateur de Parrot, Henri Seydoux, et le géant pétrolier Total, Salesforce Ventures ou encore Tamer Group. L’entreprise toulousaine comptait déjà des investisseurs comme Bpifrance, Intel Capital ou Air Liquide. Lors de sa visite en Haute-Garonne, ce samedi 19 novembre, François Hollande a salué cette exceptionnelle levée de fonds qui « va permettre de soutenir d’autres entreprises » et la réussite fulgurante de la société toulousaine, « une des meilleures réussites françaises de ces dernières années ».

Le chef de l’État s’est également intéressé aux start-up de l’IoT Valley, ce regroupement de quarante entreprises innovantes, en rencontrant les responsables de Connit, d’EyeLights et de CityMéo. « Cet environnement de l’IoT Valley est favorable pour l’avenir économique de ces start-ups afin d’assurer leur développement car la France a des talents mais il est difficile d’assurer leur croissance », souligne François Hollande. « Une fois une certaine taille atteinte, le risque est qu’elles soient rachetées, captées. D’où l’enjeu de cette levée de fonds de Sigfox, qui va aussi porter la confiance des grands groupes dans des investissements à long terme dans ces start-up », a souligné François Hollande.

Fondée en 2011 par six entrepreneurs, l’association IoT Valley compte aujourd’hui quarante entreprises membres et plus de 500 collaborateurs. Les perspectives de croissance tablent sur une augmentation des effectifs de 60% d’ici la fin 2016. Après une séance de selfies avec les salariés de l’entreprise, François Hollande s’est rendu à l’école primaire d’Ayguesvives, lauréate du prix national "les clés de l’éducation au développement durable".
Julie Rimbert

Sur la photo : Anne Lauvergeon, présidente du conseil d’administration de Sigfox, François Hollande, Ludovic Le Moan, président de Sigfox. Crédit : Service presse de l’Elysée