ToulÉco

Publié le jeudi 31 janvier 2019 à 18h49min par La Rédaction

La CGT attaque la direction de Bosch France en justice

La CGT déposera une plainte en référé au tribunal de grande instance de Bobigny le 7 février prochain contre le groupe Bosch France. Le syndicat estime que la direction française de la multinationale allemande, au chiffre d’affaires opérationnel de 77,9 milliards d’euros en 2018, ne remplit pas ses obligations d’information aux instances représentatives du personnel. « Il existe une base de données économiques et sociales dans laquelle la direction doit donner sa vision des investissements sur trois ans, sur un site donné mais aussi dans le contexte du groupe, en comparant les investissements prévus sur des sites équivalents. Cet outil n’est pas renseigné par la direction de Bosch France. C’est ce manque de partage de la stratégie économique du groupe que nous attaquons », explique la CGT Bosch.

Au travers de cette procédure, le syndicat veut s’assurer de l’avenir et des investissements prévus pour le site de Rodez où un accord de transition prévoyant le recours à une activité partielle jusqu’à fin 2021 et la recherche de « productions de diversification » a été signé mi-2018 sans la CGT. Il s’inquiète également de l’avenir de l’usine de Vendôme et veut plus globalement « connaître la stratégie » de l’équipementier pour « défendre et développer l’emploi ».