ToulÉco

Publié le dimanche 3 février 2019 à 18h47min par La Rédaction

Aéronautique. Les commandes d’ATR divisées par deux en 2018

Petite année pour ATR, dont le siège est à Blagnac près de Toulouse. Le constructeur européen de turbopropulseurs, détenu à parité par Airbus et l’italien Leonardo, a annoncé, jeudi 31 janvier, que ses livraisons d’avions avaient reculé : 52 commandes fermes d’appareils en 2018 ( dont vingt concernent des (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte