ToulÉco

Publié le mercredi 7 novembre 2018 à 20h28min par Audrey Sommazi

Premier vol d’essai réussi de l’Airbus A330-800 depuis Toulouse

Mardi 6 novembre, l’A330-800, gros porteur court à moyen courrier développé par Airbus, a décollé de l’aéroport Toulouse-Blagnac (Haute-Garonne) à 10h30 pour un vol d’essai de quatre heures. Le programme de développement de cet avion comprendra quelque 300 heures d’essais en vol. L’obtention de la certification est prévue pour 2019.

L’A330-800 neo peut voler sur 15.000 kilomètres et assurer des vols sans escale entre l’Asie du Sud-Est et l’Europe et des vols transpacifiques entre l’Asie du Sud-Est et la côte Ouest des États-Unis. Et pourra accueillir jusqu’à 406 passagers au total répartis sur trois classes.
Son homologue de plus grande capacité, l’A330-900, a récemment terminé son programme de développement, d’essais et de certification qui a permis de valider les moteurs, les systèmes, la cabine et les opérations en vol et au sol.

Le constructeur aéronautique entend concurrencer Boeing et son 787 avec les deux versions de ces deux gros porteurs, équipés de nouveaux moteurs plus économes en carburants (Trent 7000 de Rolls-Royce), de nouvelles nacelles, de nouveaux mâts en titane et d’une nouvelle voilure.
« Grâce à sa rentabilité, son rayon d’action, son confort cabine et son expérience passagers supérieurs à ceux du 787-8, l’A330-800 est également le mieux placé pour remplacer à court terme les 767 vieillissants », affirme Airbus.