ToulÉco

Publié le jeudi 16 janvier 2020 à 18h46min par Johanna Decorse

Retraites : entre 7300 et 80.000 personnes dans la rue à Toulouse

À Toulouse, la sixième journée d’action interprofessionnelle contre le projet de réforme des retraites a rassemblé jeudi 16 janvier entre 7300 personnes selon la préfecture et 80.000 personnes selon les syndicats. Elles étaient entre 14.000 et 120.000 le 9 janvier dernier.

À l’appel de l’intersyndicale formée par la CGT, Force Ouvrière, CFE-CGC, FSU et SUD Solidaires, le cortège est parti du quartier Saint-Cyprien vers 10h et a suivi le parcours habituel pour rejoindre les allées François Verdier où la manifestation s’est dispersée peu avant 13h. « Cette nouvelle manifestation était d’extrêmement bon niveau », a estimé Cédric Caubère, secrétaire général CGT Haute-Garonne.

« La mobilisation s’élargit et se renforce. Certains secteurs sont de plus en plus mobilisés, au-delà des cheminots et des sites portuaires, avec des taux de grève importants, notamment chez ERDF et GDF. Les plateforme d’approvisionnement Serval sont bloquées depuis plusieurs jours par des agents qui viennent aussi de la région », a expliqué le syndicaliste.

En marge du défilé, un groupe de manifestants a perturbé les vœux du maire de Toulouse aux personnels de la ville, de Toulouse Métropole et du Centre communal d’action sociale en s’introduisant « violemment » dans le Palais des sports selon la mairie. « J’ai proposé aux manifestants, en échange d’une sortie dans le calme, de prendre la parole quelques minutes face à nos agents. Je condamne toutefois la violence inacceptable de l’action menée, au cours de laquelle un agent a été blessé et plusieurs portes du Palais des sports endommagées », a indiqué Jean-Luc Moudenc.