ToulÉco

Publié le mercredi 30 octobre 2019 à 18h38min par Sophie Arutunian

Marché automobile : « Posséder sa propre voiture n’est plus une priorité »

Alors que s’ouvre le Salon de l’automobile de Toulouse le 13 novembre, les chiffres du marché en Occitanie montrent une baisse des ventes des véhicules diesel et une tendance à la location de véhicule. Explications avec Olivier Cahuzac, directeur des salons du Parc des expos de (...)

Olivier Cahuzac, lors du précédent Salon de l’automobile à Toulouse il y a deux ans, le diesel représentait 48 % des ventes. Qu’en est-il aujourd’hui ?
Le diesel a perdu des parts de marché, passant de 48 % à 40 %, au profit des véhicules hybrides qui ont doublé leur part de marché, passant de 4 % à 8 %. Les véhicules essence, par phénomène de transfert, ont repris également quelques parts de marché. On note toutefois que l’électrique, dont on nous vante les mérites, n’a pas vraiment décollé depuis deux ans, avec 2 % des parts de marché.

Les ventes de véhicules électriques vont-elles décoller cette année selon vous ?
Cette année, les constructeurs vont proposer des gammes complètes en électrique. Ils se sont tous mis au diapason et cette offre élargie devrait mécaniquement faire augmenter les ventes. Les réseaux de bornes de recharges éclectique se structurent. Cela a été plus long que ce que nous avions espéré, mais ça se met en route.

Quel est l’impact de la prise de conscience écologique sur le marché automobile ?
Les nouvelles générations privilégient la valeur d’usage du véhicule, et moins la valeur de propriété. On veut un grand véhicule pour partir en weekend avec sa famille, et un petit véhicule pour les déplacements professionnels. Il faut que ce soit pratique. L’objectif n‘est pas de posséder un véhicule mais de pouvoir l’utiliser quand on en a besoin.

Comment les concessionnaires s’adaptent -ils à ce changement de mode de consommation ?
Les concessionnaires proposent des véhicules que l’on peut louer, selon les besoins, sur des durées différentes. Ils voient ces changements comme des opportunités de toucher différents publics car ils peuvent faire essayer tous types de véhicules, notamment les hybrides. Charge à eux de trouver des astuces pour ensuite déclencher l’acte d’achat. Par ailleurs, on voit aussi qu’il y a un maillage important de Tisséo à Toulouse, et de plus en plus s’y agrègent des sociétés qui proposent des services alternatifs et complémentaires : vélo et trottinettes éclectiques, voitures en co-partage, etc.
Propos recueillis par Sophie Arutunian

Sur la photo : le Salon de l’Auto, édition 2017 à Toulouse - crédits : Parc des expositions - DR

Agenda

Le Salon auto-moto et mobilités de Toulouse se déroulera du 13 au 17 novembre au Parc des expositions de Toulouse.Il est organisé par Toulouse événements avec le concours du CNPA (Conseil national des professionnels de l’automobile).