ToulÉco

Publié le mardi 2 avril 2019 à 21h25min par La Rédaction

Drame du Lherm. Trois familles de victimes portent plainte

Alors que cinq personnes âgées sont mortes dimanche soir et lundi à l’Ehpad de la commune du Lherm au sud de Toulouse suite à une vraisemblable intoxication alimentaire, la ministre de la Santé Agnès Buzyn est venue ce mardi 2 avril sur place. Elle a apporté son soutien aux familles qui ont perdu un proche et à celles dont les parents sont encore hospitalisés. Ce drame intervient alors qu’une grande réforme de la dépendance sera proposée par le gouvernement aux parlementaires d’ici la fin de l’année.

« Je n’ai pas attendu cet événement pour savoir qu’il y a une urgence et un besoin de réformer aujourd’hui l’organisation de la prise en charge de nos aînés », a affirmé la ministre de la Santé. Mardi 2 avril, douze personnes étaient toujours sous surveillance médicale, alors que, la veille, le parquet de Toulouse a ouvert une enquête pour homicides involontaires et blessures involontaires. L’objectif étant de savoir si l’intoxication émane des repas servis le dimanche soir.

Le groupe Korian qui gère l’établissement certifie que les plats étaient préparés sur place au sein de l’établissement. Selon des sources proches de l’enquête, trois plaintes de familles ayant perdu un proche ont été déposées auprès de la gendarmerie nationale chargée de l’enquête sur ce drame.