ToulÉco

Publié le mercredi 13 mars 2013 à 22h03min par Agnès Baritou

Michel Coste : « Toulouse Francazal n’est pas encore attractif pour l’aviation d’affaires »

Michel Coste, chef de cabinet et chargé de mission Francazal à la Direction de la sécurité de l’aviation civile (DSAC) Sud, nous parle de l’attractivité réelle de Francazal et de sa complémentarité avec l’aéroport de Toulouse-Blagnac.
Francazal semble revenir vers sa vocation 100% aéronautique. On parle beaucoup des parcelles de 45 hectares soumises à un nouvel appel d’offres en mai prochain. Mais quelle est la véritable attractivité de la zone voisine dotée de hangars ? Six hangars sont déjà bien occupés, ce qui est signe de (...)