ToulÉco

Publié le jeudi 4 juillet 2019 à 21h13min par Johanna Decorse

Mine de Salau. L’État fait appel de l’annulation du permis de recherches

La réaction de l’État n’a pas tardé. Moins d’une semaine après l’annulation du permis exclusif de recherches de mines de tungstène à Salau, en Ariège, par le tribunal administratif de Toulouse, l’État vient d’annoncer son intention de faire appel. Le 28 juin dernier, la juridiction avait justifié sa décision d’annuler le « Perm Couflens », octroyé par l’État en octobre 2016 à Variscan Mines, au motif que la société minière ne disposait pas de capacités financières suffisantes pour l’opération d’exploration chiffrée à 25 millions d’euros.

Soulignant « l’importance de ce projet pour la vitalisation de la vallée du Salat en Ariège et la sécurisation des approvisionnements en tungstène », matériau « encore plus stratégique qu’autrefois », l’État a indiqué qu’un mémoire serait déposé auprès de la Cour d’administrative d’appel de Bordeaux d’ici deux mois. Il entend aussi demander le sursis à exécution du jugement, à savoir la levée de l’annulation du permis jusqu’au procès en appel.

L’État veut y démontrer que la société Variscan Mines disposait des capacités financières nécessaires au moment où elle a obtenu le permis de recherches. De son côté, la minière australienne Apollo Minerals, devenu l’actionnaire unique de la société depuis son rachat en 2018, dit avoir investi 7 millions d’euros dans le projet.

2 Commentaires

  • Le 16 juillet à 13:04 , par Jean-Paul ANTONIOLI

    Il est normal que l’État fasse Appel de cette décision de tout. Arrêter . D’une part , c’est un Minerai Stratégique pour la France , nous rendant plus indépendant par rapport à la Chine , et d’autre part en emmenant en Autriche à la Mine de Tungstène de Mittershil certaines personnes qui sont des opposants , ils verraient , alors , ce qui est une exploitation moderne et exemplaire en Europe , qui pourrait se décliner pour la Mine de Salau , faire des Emplois très Spécifiques , d’une part à la Mine et d’autre part à l’usine de Traitement par flottation des Minerais , et faire revivre la Vallée avec une économie réelle . A ce Titre , si la Mine marchait bien , la Municipalité pourrait demander , en contre partie , de nouvelles infrastructures publiques , à définir , àvec la population et l’exploitant

  • Le 16 juillet à 13:24 , par Jean-Paul ANTONIOLI

    D’autre part , et Très important , La Société VARISCAN Mines a les Moyens de sa Politique et l’avait au moment du dépot du Permis de recherche , car 25 millions d’€ , cela ne se trouvant pas sous les Sabots d’un Cheval … Par ailleurs , il serait Bon , en plus d’un petit voyage de 4 à 5 personnes pour aller Voir la Mine de Tungstène de Mittershil en Autriche , où ces personnes vont être étonnées en tout , des techniques et des Mesures en faveur de l’environnement , il serait Bon qu’un filme soit projeté dans une salle Municipale , montrant cette exploitation et le projet pour la Mine de Salau . J’ai été en Autriche , et croyez moi , les Autrichiens sont des grands défenseurs de l’Environnement , et pour vous en convaincre , ils viennent d’interdire la Circulation d’un afflux de Touristes , dans le Tyrole , pour les obliger à traverser leur Pays , avec l’Autoroute existant … Ce projet , bien cadré dès le départ , pourrait vraiment ëtre Un Très Grand et Bon projet , et montrerait qu’en France , on peut encore développer des projets nouveaux Miniers et industriels , plutot que le contraire …

Répondre à cet article