ToulÉco

Publié le dimanche 24 mars 2019 à 18h34min par Sylvie Brouillet

Montpellier Business School : le nouveau président veut boucler le projet « Campus »

L’école de commerce et management montpelliéraine dirigée André Deljarry, président de la CCI Hérault, programme pour la rentrée 2022 son nouveau campus dans le quartier Cambacérès. Un projet à 92 millions, « qui abritera aussi le siège de la CCI et l’antenne de la CCI Occitanie.

« Le nouveau Campus, qui aura des équipements innovants et un environnement digne d’un centre d’affaires, est indispensable pour permettre à l’école de consolider ses accréditations. La concurrence est rude, le train ne passera pas deux fois ». Dans la foulée de son élection à la présidence du conseil d’administration de l’association Groupe Montpellier Business School, fin février, André Deljarry le président de la CCI Hérault promet de mettre son temps et son énergie pour faire réussir le transfert dans le quartier Cambacérès, prévu pour la rentrée 2022.

Chiffré à 92 millions d’euros, ce projet de 30.000 m² « est aujourd’hui financé à 70 % et tout devra être bouclé fin 2019 », assure André Deljarry. Les ressources proviendront notamment de la future vente des locaux actuels du quartier Alco à Montpellier (espérée entre 15 et 17 millions) et de ceux de la CCI Occitanie à Pérols. La Région Occitanie apportera 20 millions d’euros liés aux deux CFA, et participera aussi au capital de la SCI ad hoc, comme la Caisse des Dépôts. La métropole montpelliéraine a été sollicitée. Le terrain identifié a été négocié à 3 millions d’euros avec la Serm. Globalement, trois SCI porteront les trois morceaux du projet, qui inclut les relocalisations du siège de la CCI Hérault et de l’antenne de la CCI Occitanie.

Sur le futur campus, l’école pourra recevoir 5000 étudiants. Elle en forme actuellement 3900, dont 1300 alternants et 740 étudiants internationaux (20%). Alors que le budget du groupe est passé de 25 millions en 2013-2014 à 45,6 millions en 2017-2018, « grâce à la poursuite de développement de l’apprentissage, notre objectif est de placer l’école, aujourd’hui 13e au classement des grandes écoles de management françaises, dans le Top 10 », lance André Deljarry. « C’est un marqueur d’excellence, qui apporte 260 millions d’euros de retombées économiques sur le territoire chaque année ».
Sylvie Brouillet

Sur la photo : Autour d’André Deljarry, deux nouveaux membres du bureau du conseil d’administration du groupe Montpellier Business School : à gauche, le premier vice-président Dominique Seau (Eminence) qui représente le club des entreprises partenaires et le trésorier Stéphane Cerdan (groupe Cerdan) élu de la CCI Hérault. Crédits : DR