ToulÉco

Nouvelle région : la CCI de Toulouse reste un poids lourd régional

En partenariat avec

Après les élections consulaires, la CCI Midi-Pyrénées et la CCI Languedoc-Roussillon fusionneront avec une seule grande assemblée régionale de 86 chefs d’entreprise élus. Mais la Chambre de Commerce et d’Industrie de Toulouse conservera le leadership du fait de son poids (...)

Avec l’instauration de la région Occitanie, la répartition des sièges se fera désormais sur treize départements (au lieu de huit pour l’ancienne région Midi-Pyrénées) à partir du 1er janvier 2017. L’équilibre entre les deux entités, 55% pour Midi-Pyrénées et 45% pour Languedoc-Roussillon, a quasiment été respecté au sein de la nouvelle région qui, avec une superficie égale à l’Irlande, compte parmi les poids lourds de l’économie nationale.

Cette redistribution des cartes inclut une nouvelle répartition de l’influence des départements, calculée en fonction de leur poids économique au sein de leurs territoires. Et la Haute-Garonne n’échappe pas au phénomène : alors que depuis les dernières élections en 2010, la CCI de Toulouse occupait 22 des 55 sièges de l’assemblée régionale consulaire, soit 40% du total, désormais son influence est logiquement plus diluée. Elle concentra cependant 27% des sièges de la CCI Occitanie et sera ainsi la chambre la mieux représentée des treize départements. Viendront ensuite celles de l’Hérault (19%), du Gard (12%) et des Pyrénées-Orientales (7%). Les autres départements de Midi-Pyrénées, en fonction de leur poids économique moins important, se sont vus attribuer moins de 5% des sièges.

Au sein de l’assemblée de la CCI Occitanie, 23 chefs d’entreprise représenteront l’industrie (dont 6 issus de la CCI de Toulouse), 26 représenteront le commerce (dont 6 issus de la CCI de Toulouse) et 37 représenteront le secteur des services (dont 11 issus de la CCI de Toulouse). Ils seront ainsi 86 à définir la feuille de route de la nouvelle CCI de Région afin de soutenir le développement économique du territoire.
Philippe Font

Sur la photo : Avec l’arrivée de la nouvelle grande région, la Haute-Garonne conserve son leadership économique. Crédits : DR

1 Commentaire

  • Le 26 septembre 2016 à 15:47 , par Martin Venzal

    Message de la rédaction :
    Bonjour, votre commentaire a été supprimé. Il n’était pas diffamatoire. Mais il n’avait aucun rapport avec l’article ci-dessus, puisque, je pense, vous avez réagi à une décision d’un appel d’offre du conseil régional, et non de la chambre de commerce et d’industrie régionale qui est présentée ici-même,
    Bien cordialement
    Martin Venzal
    Directeur de la publication

Répondre à cet article