ToulÉco

Publié le lundi 23 octobre 2017 à 19h54min par Audrey Sommazi

Depuis Toulouse, Nowave défend le cinéma de genre sur Internet

Nowave fait partie de ces start-up toulousaines branchées sur l’innovation. Avec à sa tête Bérangère Destarac, la jeune pousse hebergée chez Ekito propose une plateforme de vidéos à la demande par abonnement dédiée aux films rares.
Avec ses cheveux noirs coupés au carré et sa lourde frange lui tombant sur les yeux, Bérengère Dastarac a des airs d’Uma Thurman dans Pulp Fiction. La ressemblance s’arrête là. Car si l’actrice aime les lumières et les caméras, la créatrice de la start-up Nowave, une plateforme de vidéos à la demande par (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte