ToulÉco

Publié le mercredi 11 septembre 2019 à 19h00min par Béatrice Girard

Garonne Développement maintient ses objectifs grâce à l’arrivée de quatre nouveaux bailleurs

Le GIE Garonne Développement n’échappe pas aux tumultes du secteur du logement social. Le groupement toulousain espère amortir la baisse de financements publics grâce à l’arrivée de nouveaux adhérents de toute l’Occitanie.

« Voulue et non subie ». C’est en ces termes que Jean-Michel Fabre, le président du GIE Garonne Développement a qualifié en cette rentrée l’arrivée de quatre nouveaux bailleurs sociaux au sein du groupement, ce qui porte à huit le nombre d’adhérents. « Une arrivée qui intervient à un moment où notre secteur est bousculé et notre plan de charge mis à rude épreuve », a-t-il indiqué. Depuis sa création en 2012 sous l’impulsion du conseil départemental de Haute-Garonne, le GIE, dont les membres historiques sont la SA des Chalets, la coopérative de la Haute-Garonne, l’OPH 31, et le toit familial de Gascogne, a livré 6035 logements neufs et en a réhabilité 2024. Il compte aujourd’hui cinquante salariés et a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 4,3 millions d’euros.

Maintenir le niveau de production

Conçu comme un outil de production mutualisé, le GIE Garonne a en effet pour objectif de construire des logements sociaux notamment adaptés aux séniors, personnes en situation de handicap, étudiants avec des approches innovantes ; et de réhabiliter le parc social vieillissant sur le territoire. « Avec l’arrivée de ces adhérents, nous pourrons maintenir notre niveau de production, à un millier de logements neufs par an, et 500 réhabilitations », estime Pierre Marchal, le directeur général du GIE.

Les nouveaux membres sont CDC Habitat et CDC habitat social, filiales d’intérêt général de la Caisse des dépôts, intégrées à la Banque des territoires, dont l’objectif est de produire 400 logements sociaux et 150 logements intermédiaires par an dans la métropole toulousaine. Arrive également Domitia Habitat, l’OPH du Grand Narbonne, qui gère 3700 logements et compte cinquante-neuf salariés sur le territoire du Grand Narbonne, ainsi que la SCP Notre Maison, membre du groupe Valophis qui gère 50.000 logements en locatif social. Cette dernière annonce un premier programme de vingt-deux maisons à Saint-Lys sous maitrise d’ouvrage du GIE Garonne Développement.
Béatrice Girard

Sur la photo : La nouvelle équipe dirigeante du GIE Garonne développement vise 1000 constructions et 500 réhabilitations annuelles. Crédits : DR.

P.S. :

Tous les jeudis, retrouvez l’actualité de l’Immobilier toulousain sur touleco.fr.