ToulÉco

Publié le lundi 11 mars 2019 à 18h17min par La Rédaction

Michel Pradille, nouveau président d’Occitanie Angels

Occitanie Angels, qui fédère et représente les réseaux de Business Angels en Occitanie autour des deux fondateurs, Capitole Angels à Toulouse et Melies Business Angels à Montpellier, a élu un nouveau président. De ce fait, c’est le président de l’un des deux réseaux qui prend chaque 1er janvier, en alternance, la tête de la fédération régionale. Cette année, c’est donc Michel Pradille, président de Capitole Angels qui succède à Gilles Roche, président de Melies Business Angels, aux commandes
d’Occitanie Angels. Gilles Roche en devient le vice-président.

Michel Pradille, 57 ans, est ingénieur Insa, consultant en développement de PME et membre du réseau Wikane. Son objectif en 2019 sera de développer la fédération régionale en accueillant de nouveaux membres. « Nous souhaitons impulser la création d’autres réseaux d’investisseurs en Occitanie. Dans un premier temps, ils pourront être aidés et incubés par les réseaux locaux. Une fois matures, ils nous rejoindront au sein de la fédération », commente Michel Pradille. « Nous voulons susciter des vocations, notamment chez les trentenaires parce que leurs compétences digitales nous aident à appréhender les projets technologiques et à saisir plus d’opportunités d’investissement », précise encore le Président d’Occitanie Angels.

1 Commentaire

  • Le 12 mars à 18:50 , par Willy FURTER

    Bonsoir Monsieur PRADILLE.

    Utilisation mondiale d’un brevet français.
    Résolution simultanée de deux problèmes planétaires :

    1- Nous sommes actuellement 7 milliards de terriens, 8 milliards dans 9 ans, avec une prévision de 9 milliards en 2040. Ce sont des milliards de constructions à prévoir alors que le domaine de la construction vit encore à « L’AGE DE PIERRE ET DE BOIS ». Le bétonnage des villes et des campagnes, n’est pas la solution pour produire des habitations écologiques et économiques. Il imperméabilise les sols.

    2- Le respect de l’écologie. Les ressources naturelles ne sont pas éternelles et, chaque année, la France importe pour 60 milliards d’euros de charbon, de gaz et de pétrole, qu’elle brûle (en produisant de CO2), afin d’assurer le chauffage des habitations.
    Déposé en 2012, le brevet prévoyant le développement industriel d’un habitat écologique : FR 2999203(A1), répond à ces 2 problématiques, en instaurant :
    A- Une production industrielle d’éléments constitutifs d’habitats, réalisés en usine, puis assemblés sur site en quelques heures par des équipes de monteurs spécialisés. Cet outil de production sera installé partout où le besoin s’en fait sentir, dynamisant un grand nombre de territoires.
    B- Le respect de l’écologie, en utilisant des matériaux écologiques comme l’acier, 100% recyclable et à l’infini, s’adaptant parfaitement à l’automatisation des moyens de production, permettant la réalisation de carcasses d’habitations, résistant à toutes les épreuves sismiques et climatiques. Le zinc, l’aluminium, le bois et ses dérivés, feront de parfaits produits d’habillage. L’air immobile, meilleur isolant thermique, gratuit, protègera de la chaleur, aussi bien que du froid. Les apports solaires fourniront gracieusement l’électricité ainsi que les calories. La fraicheur du sous-sol remplacera avantageusement les climatiseurs. L’eau de pluie assurera tous les besoins, tels que l’alimentation des douches, lave-linge, lave-vaisselle, réduisant jusqu’à 80%, leur consommation électrique. Recyclée, elle sera réemployée puis rendue à la nature en arrosant les, pelouse et potager.
    Ce concept industriel verra le jour si je peux bénéficier d’un soutien financier.

    A ce sujet, je désirerais obtenir un rendez-vous avec vous, afin de vous fournir de plus amples informations.

    120.000€ sont nécessaires afin de faire la démonstration de la faisabilité, par la construction d’un T4 de 126 m2, sur une surface au sol de 90 m2 et bénéficiant d’un sous-sol de 90 m2, permettant de loger les réservoirs de récupération d’eau de pluie et la station de recyclage de cette eau. Il fournira, en plus, la fraicheur nécessaire à la climatisation de l’habitat.

    En espérant que ces quelques lignes auront retenu votre attention, je vous présente mes respectueuses salutations.

    Willy FURTER
    19 avenue GUYNEMER
    81600 GAILLAC
    0695523072

Répondre à cet article