ToulÉco

Publié le lundi 8 octobre 2018 à 22h12min par Martin Venzal

Occitanie. Cahors veut entendre les projets sur l’acoustique et l’audition

La ville de Cahors et la CCI du Lot lancent un concours innovant autour de l’audition. Objectif : séduire de nouveaux porteurs de projets et ainsi développer une Acoustique Vallée.

Cahors, son vin, sa gastronomie et demain peut-être, son savoir-faire en acoustique ? Le chef lieu du département du Lot, situé à une heure au nord de Toulouse, travaille en effet à sa diversification économique. Pour cela, il veut s’appuyer sur l’expertise d’une enseigne nationale née dans le Quercy, le groupe Audition Santé, qui compte désormais plus de 300 magasins partout en France. Objectif : développer la Cahors Acoustique Vallée.

Mais pour propulser cette initiative au même niveau que sa voisine la Mecanic Vallée, il faut séduire et fédérer le plus grand nombre d’acteurs. Le maire de la ville et président du Grand Cahors Jean-Marc Vayssouze-Faure veut pour cela s’appuyer sur l’existant : « Grâce au pari audacieux de la création d’une école d’audioprothèse à Cahors relevé par la CCI du Lot, notre territoire offre aujourd’hui la base de développement d’une nouvelle filièe créatrice de valeur et d’innovation autour de l’accoutique et de l’audition », rappelle-t-il.

Jusqu’à 175.000 euros de dotations

Un concours de l’innovation acoustique et de l’audition est donc officiellement lancé depuis le début de l’automne. Les candidats ont jusqu’au 31 janvier 2019 pour déposer leur dossier, avec à la clé, une dotation pouvant atteindre les 175.000 euros en moyens financiers, et accompagnement à la création et au développement. Les activités peuvent être périphériques. Les jeunes pousses en numérique, mécatronique, robotique, développement sonore ou encore en objets connectées sont invitées à postuler.

Toute initiative, notamment dans le secteur de la santé, sera aussi étudiée avec attention. « Aujourd’hui en France, on ne fabrique pas de prothèses auditives… Ce sont 500 millions d’euros de matériels que nous importons ainsi chaque année, faute de savoir-faire locaux », explique Bernard Fraysse, professeur émérite de la faculté de médecine de Toulouse et président de la société mondiale d’ORL. Qui estime qu’il y a là « un leadership à prendre. »

Soutenu par un grand nombre de partenaires financiers (Banque Populaire Occitane, Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées, etc.) techniques (Captronic, Petra, etc.) et scientifiques (CEA tech, Aerospace Valley, etc.), le concours Acoustic Valley espère trouver une oreille attentive auprès des porteurs de projets innovants. A bon entendeur…
M.V.

Sur la photo : Tous les projets portant sur le son et l’acoustique sont éligibles au concours. Crédits : Acoustique Vallée - DR.

P.S. :

Informations et dépôt des candidatures jusqu’au 31 janvier 2019 sur cahorsacoustiquevallee.fr