ToulÉco

Publié le jeudi 23 novembre 2017 à 17h25min par Natacha Zimmermann

Ouverture de Futurapolis : Des nouvelles du ciel et une table ronde sur la procréation

La 6e édition de Futurapolis débutera vendredi 24 novembre à la Faculté de médecine. Au programme, une ouverture en présence des organisateurs de la manifestation, suivie d’une conférence pour s’envoler dans les airs et d’une table ronde sur l’évolution des méthodes de procréation.

9h30 : Dernières nouvelles du ciel

Vendredi 24 novembre, les visiteurs de Futurapolis prendront (presque) directement la direction des airs ! Mais juste avant, à 9h30, les organisateurs de la manifestation viendront, ensemble, regarder leur bébé prendre son envol.

Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse métropole, sera aux côtés de Nadia Pellefigue, vice-présidente de la région Occitanie, pour lancer ces deux jours de manifestation. Ils seront accompagnés par Philippe Raimbault, président de l’Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, et d’Etienne Gernelle, directeur du Point.

Les visiteurs présents assisteront ensuite à une première conférence, avec deux personnalités du monde de l’aviation. Patrick Gandil, directeur général de l’aviation civile (DGAC), sera présent aux côtés de Marc Fontaine, directeur de la transformation digitale chez Airbus, pour leur donner les « dernières nouvelles du ciel ».

10h30 : Le grand bazar de la procréation

La matinée se poursuivra avec la première table ronde de la manifestation, portant sur la procréation. Dans le futur, pourra-t-on « programmer » nos futurs enfants pour créer des « super bébés » ? L’utérus artificiel verra-t-il le jour ? Autant de questions auxquelles tenteront de répondre les intervenants.

Avant de lancer le débat, le professeur René Frydman interviendra pour raconter la PMA. Père du premier bébé éprouvette, Amandine, René Frydman dénonce aujourd’hui les incohérences de la législation française concernant le système de santé.

Lors d’une table ronde, il débattra face au docteur en sciences Jean-François Bouvet, auteur de Bébés à la carte, qui remet en question le culte du progrès. La sociologue Noëlle Chatelet sera quant à elle là pour poser la question de l’imaginaire, trop souvent laissé de côté au milieu de toutes ces prouesses médicales et technologiques.

Sur la photo : René Frydman, père du premier bébé éprouvette, interviendra lors de la table ronde « Le grand bazar de la procréation », vendredi 24 novembre à 10h30, à la Faculté de médecine.

La 6e édition de Futurapolis se déroulera à Toulouse, les vendredi 24 et samedi 25 novembre 2017.
Plus d’informations : http://www.futurapolis.com/