ToulÉco

Publié le dimanche 26 mars 2017 à 19h02min par Audrey Sommazi , Martin Venzal

Philippe Guionie le franc-tireur

Repéré par Willy Ronis, l’autodidacte Philippe Guionie est un touche-à-tout. L’inclassable photographe se situe à la croisée des disciplines et des frontières pour poursuivre un travail consacré à la mémoire et à la construction identitaire, démarré il y a 20 ans.
Le globe-trotter Philippe Guionie nous consacre quelques heures avant de s’envoler (enfin) pour Agadez, au Niger, aux portes du Sahel, pour réaliser plusieurs reportages commandés par le quotidien Libération. « J’adore que l’on me dise bon voyage », lâche-t-il, détendu une fois l’exercice de l’interview (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte