ToulÉco

Publié le dimanche 19 juin 2016 à 20h20min par Thomas Gourdin

Philippe Villemus : « Des villes ont eu l’intelligence de refuser l’Euro »

Enseignant-chercheur à Sup de Co Montpellier et ancien cadre supérieur de plusieurs grands groupes, Philippe Villemus a surtout été le directeur du marketing de la Coupe du monde 1998 en France. Il porte aujourd’hui un regard très critique sur les grands événements sportifs.
Selon vous, organiser l’Euro en France était une mauvaise idée. Pourquoi ? D’un point de vue économique, accueillir cette compétition revient à accroître le déficit public. L’étude d’impact qui a été réalisée minimise les dépenses et surestime les recettes. Les retombées seront surtout temporaires et marginales (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte