ToulÉco

Publié le mercredi 4 juillet 2018 à 22h02min par La Rédaction

Pour ATR, les livraisons de turbopropulseurs en augmentation d’ici 2038

Dans son document « Nouvelles prévisions de marché (2018-2037) », ATR prévoit que les compagnies auront besoin de 3020 turbopropulseurs au cours des vingt prochaines années. Cette demande confirme la stabilité de la position des turbopropulseurs sur le marché des appareils régionaux de moins de quatre-vingt dix places. En effet, depuis 2010, les turbopropulseurs représentent 50% des ventes totales de ce segment.

Cette perspective positive s’explique par la croissance du trafic régional (58% des réseaux régionaux actuels dans le monde ont été créés au cours des quinze dernières années), sur les marchés traditionnels ou émergeants, où la solution des turbopropulseurs s’impose comme la plus viable pour transporter passagers et marchandises. Sur la période 2018-2037, près de 80 % de la demande (2390 avions) sera constituée d’avions de la catégorie des 61 à 80 places (ATR 72).

Les 20% restants (630 avions) proviendront du marché des avions de 40 à 60 places (ATR 42). Le marché devrait se décliner en quatre grandes zones géographiques : l’Asie (43%), l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient (31%) et le continent américain (26%). Outre le transport de passagers, ATR estime que l’augmentation du trafic du fret aérien générera, au cours des deux prochaines décennies, un potentiel de livraison de 460 turbopropulseurs cargos.