ToulÉco

Publié le jeudi 28 avril 2016 à 18h00min par Philippe Font

Pour doper son activité, l’hôtel rond mise sur l’influence de l’Oncopole toulousain

article diffusé le 20 janvier 2016

Il y a du nouveau dans hôtellerie toulousaine. Promis dans l’offre de services du complexe Oncopole, le Quality Hotel Toulouse Sud vient d’être inauguré. Il se positionne sur l’hôtellerie de standing et accueille autant la clientèle de passage, d’affaires que les familles accompagnant les patients sur le pôle de santé (...)

Longtemps surnommé « l’hôtel rond » en raison de sa forme cylindrique, un nouvel établissement de standing a ouvert ses portes à deux pas de la clinique du cancer, du Médipôle et des installations de Pierre Fabre. Le Quality Hotel Toulouse Sud a accueilli ses premiers clients le 16 novembre dernier.

Imaginé par l’architecte toulousain Jean-Paul Viguier, « j’ai fait le pari d’une architecture moderne, en harmonie avec le contexte », l’établissement financé par Midi 2i et la Caisse des dépôts, et construit par Icade pour 9,8 millions d’euros, propose un hébergement de type 2.0 : le client dispose d’une e-conciergerie lounge up proposant les adresses de restaurant ou de sortie à Toulouse, ainsi que de salles de réunion et d’un service de restauration gastronomique.

Un hôtel ouvert à toutes les clientèles

Tout en rondeur, que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur, l’hôtel affiche 90 chambres (de 98 à 138 euros) pouvant héberger de deux à six personnes. Une fois passé l’entrée de l’hôtel à la fois sobre et lumineuse, le visiteur se trouve dans l’atrium haut de six étages : chaque niveau qui dessert l’ensemble des chambres dispose d’un éclairage qui lui est propre, de l’orange au vert en passant par le mauve.

« L’hôtel est accessible à tout le monde et pas seulement aux familles qui accompagnent les patients sur le site de l’Oncopôle », précise d’emblée Irène Manigand. la directrice du site. Néanmoins, sa proximité avec des établissements de santé incite le Quality Hotel Toulouse Sud à proposer des formules pour les accompagnants : pour ces derniers il existe une formule « réservation en journée » permettant d’occuper une chambre une partie de la journée de 12h à 17h.

Bientôt une distinction 3 ou 4 étoiles

Si depuis son ouverture il y a deux mois, l’hôtel n’a pas encore trouvé son rythme de croisière, la clientèle d’affaires travaillant notamment pour des laboratoires situés dans la zone, constitue l’essentiel de réservations de ses nuitées en semaine. Le fait d’être installé à l’écart du centre-ville et loin des axes de transport en commun peut également le desservir.

« Mais l’objectif est aussi d’accueillir une clientèle de passage venue visiter pour un ou plusieurs jours la Ville rose », continue Irène Manigand. Pour doper la fréquentation, les dirigeant du Quality Hotel Toulouse Sud peuvent compter sur l’activité événementiel locale, comme la OncoWeek, ou encore cet été, l’Euro 2016. L’établissement espère prochainement décrocher la distinction trois ou quatre étoiles.
Philippe Font

Sur la photo : Irène Manigand, la directrice du Quality Hotel Toulouse Sud compte sur le standing de son établissement pour attirer une clientèle diversifiée. Crédits : Hélène Ressayres - ToulÉco.