ToulÉco

Publié le mardi 18 avril 2017 à 22h59min par La Rédaction

Présidentielles. Delga, Moudenc et Méric interpellent les candidats sur la LGV

A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, Carole Delga, Georges Méric et Jean-Luc Moudenc, respectivement présidente du conseil régional Occitanie, présidet du conseil départemental Haute-Garonne et président de Toulouse Métropole, ont lancé un appel aux candidats sur la nécessité d’avoir la grande vitesse à Toulouse. Cette interpellation n’est pas due au hasard : elle intervient alors que Guillaume Pépy le président de la SNCF se trouve à Toulouse.

« Comment concevoir aujourd’hui que la quatrième ville de France soit mise à l’écart de la grande vitesse et de toutes les retombées positives qu’elle entraîne pour le territoire ? », plaident les trois élus, mettant en avant les 52.000 nouveaux habitants accueillis chaque année dans la région. Afin de mettre Toulouse à 3h10 de Paris, les trois édiles demandent aux candidats de confirmer le lancement de la ligne Bordeaux-Toulouse, selon les engagements pris depuis le début du projet Grand Projet Sud-Ouest (GPSO).