ToulÉco

Publié le lundi 30 septembre 2019 à 18h30min par La Rédaction

Le groupe Archiveco se spécialise dans le numérique et la protection des données

Archiveco, notamment présent à Toulouse s’axe désormais vers le numérique afin de faire évoluer son modèle économique. Le groupe, spécialiste de l’archivage papier, se spécialise aussi dans la protection des données et la RGPD.

Convaincu que le volume de papier utilisé par les entreprises tend à diminuer, l’’entreprise spécialiste de l’archivage Archiveco se tourne désormais vers le numérique. Une activité qui devrait représenter d’ici quatre ans la moitié de son chiffre d’affaires, contre environ 12 % actuellement. Le groupe basé à Paris mais présent physiquement à Toulouse et Nîmes via ses entrepôts, archive pour des clients variés (hôpitaux, grands groupes du Cac 40, professions libérales, etc.) tous types de documents. Ceux-ci vont de l’oeuvre d’art aux plans d’immeubles ou d’avions, en passant par des bulletins de paie, dossiers médicaux ou brevets de laboratoires.

« Nous proposons des services comme la mise à disposition en quatre heures chrono pour un document numérique et moins de 24 heures pour un document papier », complète Gisèle Glaume, responsable Sud-Ouest de la marque.
Avec plus de 11.000 clients, entreprises et administrations, Archiveco enregistre un chiffre d’affaires 2018 de 78 millions d’euros. Elle revendique 50 millions de pages numérisées par an puis archivées dans ses trente-sept sites. A noter que l’entreprise se restructure pour devenir un groupe regroupant cinq sociétés : Archiveco, Locarchives, Scan’Eco, CD-Doc, et Maarch. Ce nouveau groupe sera baptisé Xelians.

Le 10 octobre au Casino Théâtre barrière de Toulouse

Le Groupe Archiveco sillonne actuellement la France avec des événements ayant pour but de faire le point sur la réglementation européenne de la protection des données (RGPD) et les solutions innovantes. A Toulouse, ce sera le 10 octobre prochain au casino Théâtre Barrière. Cette réglementation s’enrichit chaque année avec trois nouveaux décrets depuis son entrée en vigueur en mai 2018, imposant de nouvelles obligations aux entreprises.

« Dans ce contexte réglementaire mouvant, le groupe Archiveco a conscience qu’il est difficile pour les entreprises d’être toujours informées de ces changements et faire preuve de réactivité dans leurs applications », reconnaît Gisèle Glaume. Des solutions seront donc proposées lors de ce rendez-vous à l’attention des professionnels.
Sophie Arutunian

Sur la photo : l’entrepôt Archiveco de Toulouse. Crédits : Archiveco - DR.