ToulÉco

Publié le dimanche 6 janvier 2019 à 18h09min par Sylvie Brouillet

Rakuten Aquafadas La pépite montpelliéraine de la galaxie Rakuten

Spécialiste de la publication numérique, le Montpelliérain Rakuten Aquafadas, filiale du groupe japonais Rakuten, a décroché en 2018 le label interne « Rakuten Crimson House ». Bénéficiant du plus grand centre de R&D du groupe en Europe, l’entreprise vise aujourd’hui une croissance à deux chiffres. En japonais, Rakuten signifie… (...)

Basé à Montpellier, Rakuten Aquafa­das fait partie de la galaxie du géant japonais Rakuten, groupe de 16.500 salariés et 7,2 mil­liards d’euros de chiffre d’af­faires actif en e-commerce, messagerie (Viber), fintech et contenus numériques. Pépite du digital publishing fondée en 2006 par Claudia Zimmer et Mathieu Kopp, Aquafadas a rejoint le Canadien Kobo en 2012 avant de devenir à l’été 2017 filiale de Rakuten Europe.

Après dix ans à Cap Omega puis au MIBI du BIC de Montpellier, Rakuten Aqua­fadas a installé au printemps 2018 son équipe de cinquante personnes au Parc Club du Millénaire. Le site affiche d’ail­leurs fièrement sa labellisa­tion Rakuten Crimson House, portée par seulement quatre autres sites dun groupe : Tokyo, Singapour, San Mateo en Californie et Bangalore en Inde. « Nous sommes le plus grand centre R&D de Rakuten en Europe, justifie le président Olivier Alluis. Deux tiers de notre effectif s’y consacre. »

Les clients Rakuten Aquafa­das sont des éditeurs (60 % du portefeuille) et des sociétés à la recherche d’applications d’aide à la vente, communi­cation ou e-learning, comme Audi, Deloitte, PwC, Adecco, Air China, Prêt à Manger… « Nous avons des clients par­tout dans le monde, en Europe, États-Unis, Asie. Notre plate­forme low-code leur permet de créer rapidement des appli­cations, sans développeur, ce qui réduit largement le time-to-market. Le groupe Rakuten nous a renouvelé sa confiance, nous allons augmenter notre capacité de R&D de 20 % dès 2019. »

Bientôt des ecrutements à Montpellier

Rakuten Aquafadas, qui af­fiche 5 millions d’euros de chiffre d’affaires, peut s’ap­puyer sur les ressources du groupe : son équipe parisienne de six personnes est logée dans les bureaux de Rakuten France (ex-PriceMinister) et ses deux VIE (Volontaire in­ternational en entreprise) en Angleterre et Allemagne par d’autres sociétés du groupe. Côté technologies, elle partage la plateforme interne Rakuten App Studio, enrichit son offre avec les solutions de big data de Rakuten Analytics - base de 1,2 milliard d’utilisateurs -, peut faire appel à l’expertise de Rakuten Marketing pour les programmes de fidélisation, de la branche e-commerce pour les chatbots de relation client, pilotés par intelligence artificielle.
Sylvie Brouillet

Sur la photo : L’équipe Rakuten de Montpellier. Crédits : DR