ToulÉco

Publié le dimanche 22 mai 2016 à 20h00min par Johanna Decorse

Rachat de Quézac : le Toulousain Nérios n’est pas le seul candidat

En vente depuis plus d’un an, la source Quézac et son unité d’embouteillage, en Lozère, suscitent les convoitises. Face au groupe toulousain Nérios, l’Ardéchois Eric Besson avec qui Nestlé Waters France a rompu les négociations en mai 2015, veut revenir dans la course.
Les appétits s’aiguisent autour de l’eau de Quézac, en vente depuis janvier 2015. Un autre candidat, avec qui Nestlé Waters France a rompu les négociations exclusives en mai 2015, se dit toujours « intéressé » par le rachat de la source lozérienne sur laquelle s’est positionné également le groupe (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte