ToulÉco

Publié le mardi 27 juin 2017 à 18h18min par Martin Venzal

Saint-Orens lance la première édition du Festival des Arts Numériques

En partenariat avec :

Du 6 au 8 juillet 2017, Saint-Orens de Gameville va organiser son premier Festival des Arts Numériques, qui devrait accueillir entre 3000 et 5000 personnes.

Vice-présidente de Toulouse Métropole en charge du développement économique et Maire de Saint-Orens de Gameville, Dominique Faure n’est pas peu fière d’organiser la première édition du Festival des Arts Numériques (Fan). « Cette idée est le fruit de la réflexion des élus de la commune, explique-t-elle. Nous souhaitions à la fois créer un événement qui différencie la commune, qui nous permette d’utiliser pleinement les infrastructures dont dispose la ville, avec la Médiathèque, l’école de musique et bien sûr Altigone, mais aussi qui ait un sens par rapport à la forte dynamique des filières du numérique et des arts dans l’agglomération toulousaine. Pour cette première édition, nous avons voulu être les seuls organisateurs de cet événement, mais nous avons de grandes ambitions : d’une part, nous pensons qu’il aura une aura départementale, voire régionale ; d’autre part, nous allons pérenniser le Fan au moins jusqu’en 2019 ».

Le Fan accueillera de nombreux artistes durant ces trois jours, dont Gilles Azzaro, Adrien Maury & Romain Roux, Jean-Baptiste Sauret, Maïalizs Gourdon et Xano Martinez, mais aussi Titouan Lamazou, le philosophe Raphaël Enthoven, Alain Vaissière, Florent Aziosmanoff, Stéphane Marin, Nicolas Lassabe, Marius Moulin (Commission Art, Culture et Education de La Mêlée), etc.

Les activités proposées aux visiteurs durant le FAN peuvent être regroupées en quatre grands univers : Créer : le codage informatique, la MAO (Musique Assistée par Ordinateur) et l’impression 3D ; Tester : des harpes laser, des robots danseurs, des jeux vidéos, des casques de réalité virtuelle, une table musicale ; Écouter : des concerts, des conférences, des siestes sonores ; Voir : des expositions, des spectacles.
Pascal Boiron, MID e-news

Photo DR