ToulÉco

Publié le mardi 27 mars 2018 à 17h19min par Sylvie Brouillet

Séries TV : les plateaux de tournage fleurissent près de Montpellier

A Sète, les anciens chais Skalli ont changé de vocation : la saga de TF1 Demain nous appartient y est tournée depuis mai. En 2018, ce sera au tour de Vendargues d’accueillir le tournage d’un feuilleton quotidien, cette fois pour France Télévisions.

Les nouveaux studios de tournage de Telfrance à Sète et de France Télévisions inaugurés il y a quelques jours à Vendargues devraient faire remonter l’Occitanie au classement régional des tournages des fictions TV en France (elle occupe la sixième place avec 308 jours de tournage en 2016). Demain nous appartient, la saga de TF1 avec Ingrid Chauvin et Lorie, se tourne depuis fin mai dans les anciens chais Skalli.
« Sète, petite Venise française, bénéficie d’un ensoleillement exceptionnel », justifiait en juillet le président de Telfrance, qui tourne aussi Candice Renoir sur « l’île singulière ».

Pour Demain nous appartient, un plateau de 1650 m², quinze décors et dix salles de post-production image et son, ont été installés à la place des anciens chais. « Pour la première fois, tout se fait sur place à Sète, du dé- but à la fin », souligne Karim Ghiyati, directeur de Languedoc-Roussillon Cinéma. La saga a reçu une aide à la production de 300.000 euros de la Région (qui évalue les retombées à 17 millions) et l’appui logistique de la commission du film Occitanie et de la ville de Sète. Trois équipes de tournage sont mobilisées. « 80 à 90% des techniciens sont originaires de l’Hérault, se ré- jouit Karim Ghiyati et je vois à l’écran nombre de visages familiers. »

À Vendargues, un local de 16.000 m² pour France Télévisions

Diffusé en access prime time, Demain nous appartient a franchi en octobre le cap du 100e épisode de vingt-six minutes tourné, sur 130 commandés. Son avenir sera déterminé par l’analyse de l’audience, qui avoisine mi-octobre les trois millions de téléspectateurs. France Télévisions a aussi choisi de tourner en Hérault : un local de 16.000 m² du parc d’activités du Salaison à Vendargues abritera en 2018 le tournage d’un feuilleton quotidien par sa filiale de production MFP. Un bail de neuf ans a été signé. Sous la houlette du groupement CCD Architecture et TPF Ingénierie de Marseille et HC Acoustique de Lattes, une dizaine d’entreprises, dont cinq héraultaises, ont été retenues fin juillet pour des travaux de six mois.

L’objectif est de créer 2200 m2 de plateaux, un atelier de fabrication de dé- cor et un centre de stockage de décors et d’accessoires ; une centaine de personnes y travaillerait. La diffusion, d’abord annoncée pour janvier, est désormais calée à la rentrée 2018 et le tournage en avril. « Ces nouveaux locaux, assurait fin juin la présidente de France Télévisions Delphine Ernotte Cunci, seront très rapidement ouverts à d’autres productions audiovisuelles en collaboration avec France Télévisions permettant d’augmenter le volume de productions au fil du temps. »
Sylvie Brouillet

Sur la photo : Vue des nouveaux studios de France Télévisions à Vendargues. Crédits : DR