ToulÉco

Publié le lundi 30 décembre 2019 à 19h30min par Sophie Arutunian

Services cloud : Fullsave veut couvrir les villes moyennes d’Occitanie

article diffusé le 17 octobre 2019

La société toulousaine Fullsave souhaite se développer dans le Sud-Ouest vers Bordeaux, mais aussi dans plusieurs villes de la région comme Auch, Montauban, Albi et Saint-Gaudens. Une stratégie régionale assumée.

« Monter au national pour monter au national n’a pas de sens. Rester en local et offrir un service de proximité aux entreprises du territoire en a ». Laurent Bacca, président de Fullsave, est clair : sa stratégie ne passera pas par Paris. Avec une croissance constante depuis plusieurs années et un chiffre d’affaires de près de 7,4 millions d’euros pour l’exercice 2019, Fullsave souhaite poursuivre dans sa voie. L’opérateur cloud et télécom dont le datacenter est basé à Toulouse dans le quartier des Minimes vient d’ailleurs de lever 4 millions d’euros auprès du fonds Irdi Soridec Gestion.

S’implanter à Bordeaux

Parmi les objectifs de cette levée de fonds : structurer la croissance, car la société a besoin de liquidités, et s’étendre en dehors de Toulouse. "Nous aimerions nous implanter dans la métropole de Bordeaux", indique Laurent Bacca. Un choix qui s’explique par la topologie du business bordelais : "À Montpellier, non seulement nous avons un confrère, Ovea, déjà bien implanté. Mais surtout, le business est constitué d’une multitude petites entreprises. Bordeaux, en revanche, ressemble davantage à Toulouse avec de très gosses sociétés. C’est ce qui nous intéresse et c’est là que nous proposons une plus-value".

Viser les villes "secondaires"

Deuxième objectif de Fullsave : proposer ses services aux entreprises situées à Auch, Montauban, Albi et Saint-Gaudens. Une stratégie qui accompagne - et qui s’appuie- sur les politiques publiques en cours dans les départements ruraux. "La force publique a pris conscience de la nécessité d’avoir des infrastructures efficaces pour les entreprises", constate le président, qui travaille en partenariat avec toutes initiatives locales dédiées au très haut débit : Gers Numérique, Octogone 82 , Fibre 31 et SFR (en délégation de service public du département du Tarn).
Ainsi, Fullsave, au lieu de tirer ses propres câbles de fibre optique comme il le fait à Toulouse, utilisera, sur le principe de la location, les câbles installés par les pouvoirs publics. "Cela leur permet de valoriser leurs infrastructures, et à nous, d’éviter des investissements démesurés".
Entre 2016 et 2019, dans l’agglomération toulousaine, Fullsave a développé 330 kilomètres de câble, pour plusieurs millions d’euros investis. "C’est l’activité qui grille le plus de cash", reconnait Laurent Bacca.

La société vise un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros d’ici cinq à sept ans, et pourrait annoncer dans les mois qui viennent une opération de croissance externe. Côté recrutement, l’entreprise a consolidé son organisation interne. De douze collaborateurs en 2015, elle atteindra cinquante personnes au premier semestre 2020.
Sophie Arutunian

Sur la photo : Laurent Bacca, PDG de Fullsave au data center TS200. Crédits : Valentine Chapuis - ToulÉco.

Les trois métiers de Fullsave :

  • Opérateur de datacenter depuis 2014 (20% du chiffre d’affaires) : infrastructures permettant de proposer des solutions d’hébergement sur-mesure à TLS00 (datacenter des Minimes) avec baie fournie ou colocation dans une baie mutualisée.
  • Opérateur télécom depuis 2008 (50% du chiffre d’affaires, en forte croissance) : offres d’accès à internet, fibre et SDSL, réseaux d’entreprise sécurisés, téléphonie d’entreprise sur IP.
  • Opérateur Cloud (30 % du chiffre d’affaires) : offres cloud avec ou sans infogérance (cloud public, privé, stockage hautes performances, stockage objet, noms de domaine, adresses IP, certificats SSL, etc.).