ToulÉco

Publié le mardi 9 janvier 2018 à 21h33min par Philippe Font

Sigfox s’associe à Senioradom et signe un contrat stratégique en Chine

La société toulousaine Sigfox s’installe en Chine. Son PDG Ludovic Le Moan a accompagné le Président Macron et annonce un contrat stratégique portant sur de la téléassistance avec Senioradom. Celui-ci pourrait déboucher fin 2018 sur plus de 300 millions d’euros d’investissement.

Sigfox va installer ses objets connectés en Chine. L’entreprise toulousaine vient en effet d’officialiser un accord signé en partenariat avec Senioradom, un des leaders de la télé-assistance en France, dont l’actionnaire majoritaire est la Caisse des Dépôts. Objectif : proposer une solution globale de téléassistance des personnes fragiles à destination du marché chinois, incluant la mise en place de services de téléassistance, de capteurs de mouvements, et d’ouverture de portes, ainsi que de pendentifs de géolocalisation.

Cette solution va d’abord être testée cette année sur un échantillon de 1500 personnes, au sein de l’une des Silicon Valley Chinoise, The Chengdu High-Tech Industrial Development Zone : une incroyable zone manufacturière qui progresse chaque année de plus de 20%. Si ce test est concluant, les autorités locales s’engagent à investir près de 300 millions d’euros afin de déployer cette solution dans les vingt plus grandes villes Chinoises.

Dans le détail, la solution de téléassistance développée par Senioradom et Sigfox est conçue pour détecter automatiquement des anomalies de comportement susceptibles d’être la conséquence d’une chute, d’un malaise ou d‘un début de fragilité mentale (Alzheimer). Cette solution repose sur les algorithmes développés par la société Senioradom opérationnels depuis déjà trois ans en France, et sur la technologie développée par Sigfox permettant de transmettre des données à très bas coût tout en étant très économe en énergie.

Un marché de 200 millions de seniors

Avec cet accord, les autorités chinoises espèrent mieux protéger leurs populations fragiles en anticipant les risques ou en prenant en charge plus rapidement les accidents (chutes et malaises). Pour Sigfox, cette signature permet de déployer sa technologie dans un pays qui compte plus de 200 millions de seniors et dans lequel aucune solution de téléassistance n’a été déployée à ce jour.

L’exode rural des actifs et la faiblesse des revenus d’une grande partie de la population âgée allié au manque d’hôpitaux et de médecins a poussé la Chine à trouver des solutions afin de répondre à cet enjeu de société. La solution Senioradom - Sigfox permet de limiter les durées d’hospitalisation et les soins de suite. « C’est une étape majeure pour le développement de Sigfox en Chine, où l’Internet des objets a un potentiel incroyable », s’est félicité par voie de communiqué Ludovic Le Moan qui poursuit, optimiste : « Il ne s’agit que d’une première étape dans notre développement dans la région ».
Philippe Font

Sur la photo : Ludovic Le Moan, à gauche, lors de la signature de l’accord avec Senioradom. Crédits : Sigfox