ToulÉco

Publié le dimanche 28 janvier 2018 à 18h47min par Audrey Sommazi

Spatial. Depuis Toulouse, Comat teste son propulseur électrique pour les small satellites

La société, située près de Toulouse, conçoit et fabrique des équipements low-cost pour les micro et nano-satellites. Son moteur électrique en phase de test sera commercialisé en 2020.
Comment inventer l’espace de demain ? La miniaturisation constitue l’un des axes d’innovation majeurs de la direction des systèmes orbitaux. Comat, installée à Flourens, en Haute-Garonne, réfléchit à ce scénario depuis trois ans. Cette société, vieille de quarante ans, a décidé de s’inscrire sur ce marché (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte