ToulÉco

Publié le mardi 23 août 2016 à 18h30min par Philippe Font

Sporting Form met le braquet pour fidéliser sa clientèle

article diffusé le 24 mars 2016

Depuis quelques jours, le Cycle club qui a ouvert ses portes au Sporting Form, permet de faire du vélo indoor dans des conditions de suivi personnalisées. Une nouvelle infrastructure originale qui reflète le goût de la nouveauté des dirigeants de la salle de sport.

Sporting Form entretient sa condition grâce à de nouvelles activités. Pilotée par l’ancien handballeur Kobé Myaro, la salle de sport intégrée au complexe Sporting Village dirigée elle par l’ex-joueur des Fénix Mickaël Merz, a inauguré il y a quelques jours une nouvelle installation.

L’activité « Cycle by Sporting form » a rejoint les autres ateliers (cross fit, aquagym, boxe, salle de musculation …) déjà présents sur les 1500 m² du lieu. « Après une discussion avec certains membres du club de triathlon de Toulouse, on s’est rendus compte que leurs entraînements pendant l’hiver n’étaient pas optimisés », confie le directeur de la structure.

Sur 60 m², une trentaine de home trainers avec pédales automatiques et guidon de triathlète sont désormais alignés. Deux coachs, Paul Bodin le triathlète et Véronique Lievin, spécialiste du trail, supervisent l’activité. « Le coureur a la possibilité d’être équipé d’un cardiofréquencemètre Polar qui mesure son parcours et son effort, en fonction de la couleur qui apparaît sur l’écran de contrôle il connaît l’intensité de son entraînement qui peut être ainsi plus précis et individualisé », souligne Kobé Myaro.

Dépasser le million de chiffre d’affaires

Un autre programme, le « Mills RPM cinema », permet de pédaler virtuellement sur une étape du Tour de France. A propos de cette activité vélo indoor, Kobé Myaro souligne que « c’est une activité qui existe beaucoup en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Et nous sommes les premiers à le proposer en France, l’idée est d’être toujours à la page des nouvelles tendances ».

Car à l’activité Cycle club, il faut rajouter l’extension sur 260 m² du team training et du cross fit sur 120 m². Ces derniers travaux réalisés en juillet 2015 qui ont nécessité un investissement de 130.000 euros devraient permettre au Sporting Form de franchir un cap. Alors que les dirigeants souhaitent passer de 2500 à 3000 membres, ils veulent également booster leur chiffre d’affaires, situé sous la barre du million d’euros l’an dernier. Celui-ci devrait logiquement dépasser ce cap symbolique dans le prévisionnel 2016 de la société.
Philippe Font

Sur la photo : Kobé Myaro, le directeur du Sporting Form, au milieu des vélos « home trainers » du « Cycle club ». Crédits : Hélène Ressayres - ToulÉco.