ToulÉco

Publié le mercredi 26 avril 2017 à 21h30min par Philippe Font

Teepy : le « Linkedin » des TPE arrive à Toulouse

Destiné aux TPE, commerçants et artisans, le réseau social Teepy a ouvert à Toulouse fin 2016. Destiné à faire de la mise en relation entre professionnels, il a également pour vocation de proposer une plate-forme de services.

Christian Dufrechou veut être le chef de tribu de Teepy. Ancien cadre dans l’informatique durant trente ans, il a profité d’un rapprochement familial dans la région toulousaine pour se lancer dans l’aventure Teepy initiée par Jean-Emmanuel Roux à Lyon. « Le constat est simple : les commerçants, artisans ou TPE sont souvent seuls et ne disposent pas d’outils pour les fédérer. Teepy est un réseau social qui leur est dédié », confie Christian Dufrechou chargé de développer le réseau social dans le sud-ouest de la France.

Ouvert aux structures comprenant jusqu’à quinze salariés, Teepy se veut un endroit « d’échanges, de partages et de mises en relation avec comme objectif de développer du business et des partenariats », ajoute Christian Dufrechou. Mais à cette dimension « réseau social » classique, Teepy a ajouté la notion de « services » « On s’est calqué sur le modèle Google en lançant une plate-forme permettant au chef d’entreprise de solliciter des solutions de réorganisation de l’entreprise, de financement, d’assurance ou de transition numérique grâce à des partenariats. Là aussi, notre objectif est de fluidifier et de faciliter les échanges », assure encore Christian Dufrechou.

Un potentiel de 3,2 millions de TPE

Les partenaires s’engagent à répondre aux sollicitations des TPE dans les 48 heures : si un contrat est signé, Teepy perçoit une commission calculée sur le montant de la transaction. « C’est une de nos sources de financement avec la publicité, le référencement et la mise en service d’une carte Premium qui proposera de nouvelles opérations d’ici la fin de l’année 2017 ». S’appuyant sur le potentiel du réseau des 3,2 millions de TPE du territoire national, « c’est le premier employeur en France », rappelle Christian Dufrechou, l’objectif de Teepy est d’en fidéliser au moins 200.000 d’ici 2020.

Le fondateur de Teepy a réalisé une levée de fonds en love money de 500.000 euros, pour financer une application mobile et une campagne de communication. L’année 2017 s’annonce cruciale pour le réseau social : « cette année, nous devons passer la vitesse supérieure et atteindre le plus rapidement possible le cap des 50.000 abonnés, ce qui nous permettra d’être rentable », ajoute Christian Dufrechou. Aujourd’hui la communauté rassemble 2500 membres.
Philippe Font

Sur la photo : Christian Dufrechou, représentant de Teepy dans le sud-ouest. Crédits : Hélène Ressayres - ToulÉco.